Kavy Ramano: “La couche d’Ozone se guérit”
Actualités

Kavy Ramano: “La couche d’Ozone se guérit”

“La couche d’Ozone se guérit”, a lancé avec joie et satisfaction, le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano dans une déclaration à la presse. C’était à l’issue de l’ouverture officielle d’un atelier de travail, organisé en marge de la Journée Internationale de la Protection de la couche d’Ozone, à Hennessy Park Hotel, Ebene, ce mercredi 16 septembre.

Arguant sur la nécessité de protéger la couche d’Ozone, il a rappelé le différentes conventions qui ont été signées, dont Maurice est signataire. 

“Beaucoup d’efforts ont été entrepris pour réduire l’utilisation des produits qui contribuent à diminuer la couche d’Ozone, notamment ceux qu’on s’en sert dans la réfrigération et la climatisation. De ce fait, la couche d’Ozone est sur la voie de la guérison. La couche normale est en train de se rétablir”, a affirmé le ministre Ramano.

Auparavant dans son intervention, le ministre Ramano a expliqué: “En absorbant les rayons nocifs du soleil, la couche d’Ozone joue un rôle primordial pour la vie du Terre et plus particulièrement en ce qui concerne la stabilité biotique. Sa dégradation graduelle, par les émissions de gaz, appauvrissent la couche d’Ozone, notamment par les pays développés, a duré pendant quelques décennies et a entrainé de graves conséquences pour la vie sur Terre”.

Il a souligné que le Protocole de Montreal et la Convention de Vienne furent subséquemment négociés sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et signés en 1985 et 1987, respectivement. “Ils ont été ratifiés par la plupart des pays du monde. Ces traités ont permis d’obtenir comme premiers résultats une réduction de plus de 80% de la production et de la consommation des substances appauvrissant la couche d’Ozone”,  a déclaré Kavy Ramano.

Il a fait remarquer que la dernière évaluation scientifique de l’appauvrissement de la couche d’Ozone par les experts de la Technology and Economic Assessment Panel du Protocole de en coordination avec l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le PNUE remonte à 2018.

Il est soutenu qu’en sus des signes de guérison, “il y a un  potentiel de réduction du réchauffement de la Planète et des possibilités pour la mise en oeuvre de mesures plus ambitieuses pour la protection du climat.”

De ce fait, Kavy Ramano a affirmé que les conclusions du rapport confirment que les mesures prises dans le cadre du Protocole de Montreal ont entraîné une diminution à long terme de la concentration atmosphérique de substances appauvrissant la couche d’Ozone, ainsi que la récupération en cours de l’Ozone stratosphérique.

“Les preuves présentées par les auteurs montrent que, dans certaines parties de la stratosphère, la couche d’Ozone s’est rétablie à un rythme de 1 à 3% par décennie depuis  2000”, a déclaré le ministre de l’Environnement.

Kavy Ramano: “La couche d’Ozone se guérit”