Kavy Ramano: “Récupération et recyclage: pierre angulaire de notre plan stratégique”
“La récupération et le recyclage des ressources sont la pierre angulaire de notre plan stratégique, basé sur les trois rapports ci-dessus, en tenant compte du fait que la majeure partie des déchets domestiques et commerciaux est de nature organique et le reste étant potentiellement recyclable”, a affirmé le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano
Actualités

Kavy Ramano: “Récupération et recyclage: pierre angulaire de notre plan stratégique”

“La récupération et le recyclage des ressources sont la pierre angulaire de notre plan stratégique, basé sur les trois rapports ci-dessus, en tenant compte du fait que la majeure partie des déchets domestiques et commerciaux est de nature organique et le reste étant potentiellement recyclable”, a affirmé le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano en réponse à la PNQ du leader de l’Opposition. Pour ce qui est de la mise en œuvre de la séparation des déchets à la source, il a souligné qu’il convient de noter que le budget 2020/2021 prévoit la création d’un réseau de centres d’agrément civiques (CAC) dans les cinq stations de transfert.

“Un centre d’agrément civique est une installation par laquelle les ménages peuvent éliminer des déchets spécifiques qui ne sont pas normalement collectés dans le cadre du service normal de collecte des déchets. Les centres d’agrément civiques se composent de conteneurs / baies pour le stockage temporaire de différentes fractions de déchets triés avant que les recycleurs viennent récupérer les «déchets» pour un traitement ultérieur”, a déclaré Kavy Ramano. Les déchets qui peuvent être acceptés dans les centres d’agrément civiques comprennent, entre autres, les déchets électroniques, les déchets encombrants, les déchets de bois, les huiles usagées, les batteries, les contenants de peinture et les déchets textiles, a-t-il indiqué. “Il s’agit de la première étape vers la ségrégation à la source”, a-t-il ajouté.

Le ministre Ramano a annoncé qu’un CAC est actuellement en construction à la station de transfert de La Chaumière et sera mis en service d’ici  à septembre 2020

Kavy Ramano a soutenu qu’avec la création de centres d’agrément civiques, le problème de dumping illégal sera réduit tandis que les matériaux éliminés dans ces installations pourront être réutilisés ou recyclés conformément au concept d’économie circulaire. “Cinq centres d’agrément civique sont en cours de construction dans les 5 stations de transfert et 5 centres d’agrément civique supplémentaires à proximité des régions peuplées. Les sites potentiels pour les 5 centres d’agrément civiques en dehors des stations de transfert sont en cours d’identification”, a déclaré le ministre Ramano. 

Il a annoncé qu’un CAC est actuellement en construction à la station de transfert de La Chaumière et sera mis en service d’ici  à septembre 2020. Le contrat pour un autre à la station de transfert de La Laura, a-t-il dit, vient d’être attribué. “L’exercice de passation de marchés pour la mise en place de CAC au sein des stations de transfert de Roche Bois et Poudre d’Or commencera prochainement. Un consultant est en cours de recrutement pour la conception d’un CAC à La Brasserie”, a déclaré le ministre de l’Environnement.

En outre, il a maintenu qu’en vue de permettre le bon fonctionnement des centres d’agrément civiques, des modifications au règlement de 2003 sur les administrations locales (décharges et transporteurs de déchets) seront apportées pour permettre aux ménages d’apporter leurs déchets encombrants aux centres d’agrément civiques.

S’agissant des déchets solides, le ministre Ramano a rappelé que des provisions sont faites dans le budget 2020-2021 pour entreprendre une étude de faisabilité sur la construction et l’exploitation d’unités de tri en partenariat public-privé.

“Il convient de souligner que pour soutenir l’industrie du recyclage et garantir une haute qualité des déchets aux recycleurs, la séparation des déchets à la source est fondamentale”, a affirmé Kavy Ramano. Avec la séparation aux sources, il a maintenu que “les matières recyclables ne sont pas contaminées et sont plus faciles à manipuler et à recycler pour les nouveaux produits par les recycleurs.” 

La séparation des déchets à la source, a-t-il soutenu, implique la mise à disposition de deux poubelles aux ménages. Un bac sera utilisé pour le stockage des déchets humides (déchets organiques) et un bac pour les déchets secs (matières recyclables telles que le papier, les plastiques, le verre, les métaux). Une fois triés, les déchets seront collectés séparément et les déchets organiques seront détournés vers une usine de compostage et les matières recyclables vers les déchets seront collectés séparément et les déchets organiques seront détournés vers un usine de compostage et les matières recyclables à une unité de tri pour la séparation des différentes fractions recyclables avant la vente aux recycleurs. Les mesures nécessaires la mise en œuvre de la séparation à la source des déchets sont les suivants: (i) acquisition de bacs; (ii) distribution des bacs et sensibilisation par les autorités locales; (iii) modifications à la loi sur les collectivités locales ou aux règlements administratifs pour faire des déchets.

Kavy Ramano: “Récupération et recyclage: pierre angulaire de notre plan stratégique”