Gérard David affirme avoir été séquestré pendant 76 jours.
Faits Divers

Kidnapping et séquestration allégués : Les terribles révélations de Gérard David

Gérard David, un entrepreneur de construction et sa compagne sont séquestrés dans une maison à Rose-Hill après avoir été enlevés. L’un des ravisseurs menace de les éliminer avec une seringue contenant du poison. Quelques instants après, deux de ses complices entrent dans la pièce avec un chien. L’un d’eux administre la substance dans les veines de l’animal.

La scène qui va suivre va leur glacer le sang. Le chien s’écroule raide mort sur le sol. Le cauchemar ne faisait que commencer pour Gérard David et sa compagne. L’un d’eux tentera d’introduire un morceau de bois dans son anus. Fiction ou réalité ?

C’est du moins les révélations faites par Gérard David dans sa déposition. Les enquêteurs ont pris sa version avec beaucoup de pincettes . Néanmoins, huit suspects ont été arrêtés par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Rivière-Noire, mercredi dernier. Ils ont été traduits en cour de Bambous et ont obtenu la liberté conditionnelle après avoir fourni chacun une caution de Rs 20 000. Ironie du sort : Gérard David, connu des services de police, avait, lui aussi, été arrêté car il était recherché pour une affaire d’escroquerie.

L’affaire remonte au mois de septembre. Dans sa déposition à la police, Gérard David raconte qu’il avait fait la connaissance d’un nommé Ken et sa femme Jhensi au mois de février 2018.

Un mois plus tard, il est informé par le responsable de chantier et son chauffeur que des bouncers l’attendaient sur différents chantiers de construction. A partir de ce jour, Gérard David ne se rendra pas sur les chantiers pendant environ trois mois. Nous sommes le 9 juin 2018. Le quinquagénaire et sa compagne se trouvent à bord d’une Hyundai i10,  sur l’aire de stationnement du bureau de poste à Case Noyale. Le couple est surpris par dix individus, parmi Ken et Jhensi. Ces derniers sont tirés de force de leur voiture avant d’être roués de coups.

Gérard David se retrouve mains et pieds liées. On l’embarque à bord de sa voiture. Sa compagne est embarquée à bord d’un autre véhicule. Le couple est conduit dans un champ de cannes à Médine où il sera malmené. Ken aurait alors informé Gérard David qu’il était au courant que ce dernier avait obtenu Rs 80 millions d’un contrat juteux. S’il ne lui remettait pas une partie cette somme il le tuera lui et sa compagne. Mais Gérard David nie avoir obtenu une telle somme.

Ils ont été conduits dans un bungalow à Flic en Flac où ils ont été malmenés. Puis à Rose-Hill où ils ont  retenus en otage pendant 76 jours.  Il raconte que l’un des ravisseurs l’ont menacé de les tuer avec une seringue contenant du poison. Ils ont par la suite emmené un chien dans la pièce. Après avoir administré la substance dans les veines de l’animal, celui ci s’est écroulé sur le sol.

Gérard David affirme qu’ils ont pu prendre la fuite grâce à l’un des ravisseurs, qui selon lui, a eu pitié d’eux. Il s’est, par la suite, rendu au CCID le 12 septembre pour rapporter le cas.

Kidnapping et séquestration allégués : Les terribles révélations de Gérard David