Actualités

Koz Kozé se réinvente en un tout nouveau format 

« Ou intéressé ar Politik Moris? Eleksyon Zeneral pe vini, ensam anou comprend ban rouages nou sysem politik ». C’est le thème d’un atelier de travail qui aura lieu le samedi 13 octobre prochain à l’Indian Ocean Commission (IOC) à Ebène. C’est la plateforme SmartCitizen qui est derrière cette initiative. En effet, Koz Kozé se réinvente en un tout nouveau format.

C’est Dev Sunnasy, président de SmartCitizen qui a annoncé la tenue de ce séminaire lors d’une conférence de presse, ce mercredi 3 octobre.

Cet atelier de travail d’une journée aidera les étudiants aussi bien que les professionnels de mieux comprendre le fonctionnement du gouvernement mauricien. Les principaux thèmes qui seront abordés seront le système parlementaire, le judiciaire, l’exécutif et la démocratie. Les personnes présentes pourront ainsi mieux comprendre les « Standing Orders », la Private Notice Question (PNQ), les Bills et les Acts, les ministres, la Cour, le système légal, la State Law Office ou le rôle de l’Attorney General entre autres.

Plusieurs personnes prendront la parole, dont Ajay Daby ; ancien Speaker de l’Assemblée Nationale, Kadress Pillay ; ancien ministre, Vinod Boolell ; ancien juge entre autres.

Dev Sunnasy affirmé que suite à Koz Kozé, « l’audience a demandé plus ». Pour rappel, depuis le mois de mai SmartCitizen a organisé des débats sur divers thématiques, parmi la transparence et la politique, la corruption et le conflit d’intérêt entre autres.

Le président de SmartCitizen soutient que bon nombre de personnes ne savent pas beaucoup sur le fonctionnement de la démocratie, des autres piliers de notre société tels que le Parlement, le judiciaire ou l’exécutif. « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire un tout autre modèle de Koz Kozé », fait-il savoir.

Vinod Boolell, ancien juge, a pour sa part affirmé que le judiciaire est un sujet sensible à Maurice. Il ajoute qu’il y a de nombreuses personnes qui ont beaucoup d’interrogations. « Kifer case pe tarde, kifer ziz in kriy are li, kifer case anpile ? » Il évoque également « une pagaille » au niveau des paiements d’amendes en Cour. « Ena buku problem », lance-t-il.

Ceux qui souhaitent être présents pour cet atelier de travail doivent se faire enregistrer sur le 465 1700.

Ci-dessous les frais d’inscription :

Professionnels – Rs 1 500

Etudiants – Rs 500

Koz Kozé se réinvente en un tout nouveau format