Ils sont nombreux de candidats du Parti Travailliste de ne pas obtenir l’investiture du parti pour briguer les suffrages aux législatives de 2019.
Actualités Politique

La désinvolture et l’attitude peu cavalière de Navin Ramgoolam dénoncées

Ils sont nombreux de candidats du Parti Travailliste de ne pas obtenir l’investiture du parti pour briguer les suffrages aux législatives de 2019. Outre la secrétaire générale, Kalyanee Juggoo, Anishta Babooram, Raj Pentiah, pour ne citer que ceux-là, sont restés sur le carreau, pour des raisons inexpliquées du leader des Rouges, Navin Ramgoolam.

Ce qui a provoqué de la frustration, du découragement chez ceux restés sur la touche et une grande colère chez de nombreux de partisans qui n’ont pas à hésiter à manifester devant le bureau de Navin Ramgoolam, à la rue Desforges, hier soir.

De ce fait, contrairement au Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth qui a apporté du sang neuf, a pris tout le temps nécessaire pour convoquer, un à un les candidats qui n’ont pas obtenu d’investiture de Lalians Morisien, pour leur parler et leur expliquer qu’il y d’autres façon de servir le peuple, le pays et le parti. Prônant le dialogue et empreint de bonne manières, il fait toujours preuve de la courtoisie. Or, Navin Ramgoolam, agissant en tant que dictateur incontesté, n’a fait qu’à sa tête.

Toujours imbibé de son égo et caractérisé par de l’arrogance inouïe, il a fait preuve de désinvolture et d’attitude peu cavalière à l’égard de ceux qui ont servi et œuvré pour l’avancement du Ptr. Lui qui a vanté sur tous les toits la nécessité de «rupture» avec le passé, n’a fait que poursuivre sa route vers le précipice avec des boulets aux pieds et son lot de «casseroles», «boutey de plastik», «cotomili», «carri poulet». Cela en du fait que lui-même, le peu de dignité qui lui reste est train d’être consumée sur le bûcher des vanités.

De ce fait, c’est tout cela qui fait la différence entre deux hommes qui aspirent à diriger la République de Maurice.

 La désinvolture et l’attitude peu cavalière de Navin Ramgoolam dénoncées