«La Fonction publique l’épine dorsale du progrès économique et social de Maurice»
Eddy Boissézon: Il est et restera le catalyseur dans la construction de la nation, de notre économie diversifiée, de notre population instruite et de notre société diversifiée et à l'esprit communautaire.»
Actualités

« La Fonction publique l’épine dorsale du progrès économique et social de Maurice »

Dans son allocution en marge du Public Service Excellence Award 2017, tenu à l’hôtel InterContinental, Balaclava, vendredi 23 novembre, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives, Eddy Boissézon a affirmé : «La Fonction publique a été et continuera d’être l’épine dorsale du progrès économique et social de Maurice. Il est et restera le catalyseur dans la construction de la nation, de notre économie diversifiée, de notre population instruite et de notre société diversifiée et à l’esprit communautaire.»

Il a insisté que la Fonction publique peut faire mieux. «Nous devons mieux comprendre les opportunités, générer des idées plus utiles de manière transparente et ouverte, accroître notre utilisation de la technologie, mesurer et tester ce qui fonctionne ou qui ne fonctionne pas, et nous concentrer sur la mise en œuvre afin que les citoyens puissent voir et bénéficier des résultat», a soutenu Eddy Boissézon. Il a souligné que c’est la raison pour laquelle, il s’est saisi de l’opportunité de cette plateforme pour demander à chaque membre «who are at the realm of our country’s development and drivers to progress to join hands in transforming the public sector to a ‘Maximum Governance, minimum Government’ one».

Dans un autre volet de son discours, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives a fait remarquer que dix piliers ont été introduits dans le Public Service Excellence Award de cette année sur le thème Fostering  creativity and innovation to better respond to citizens’ needs. Eddy Boissézon a souligné qu’après les délibérations, le thème susmentionné a été choisi et plusieurs éléments de cette présente éditions ont été revus.

Il a dit avoir défini 10 piliers de mise en œuvre pour guider le processus de transformation et de mise en œuvre effectives. Les dix piliers sont: a) croissance et développement; (b) anticipation des besoins essentiels et du déploiement des ressources pour satisfaire ces besoins avec efficacité et efficience; (c) groupes de travail inter-fonctionnels se concentrant sur l’innovation et l’accélération pour améliorer la mise en réseau, (d) la transformation numérique; (e) éthique, intégrité et responsabilité; f) stratégie de transformation; g) ressources humaines, pour ne citer que ceux-là.

Pour cette présente édition du Public Service Excellence Award 2013, 50 entrées ont été enregistrées. Le jury sous la présidence de Rajiv Ramlugon, Group Chief Sustainability Officer chez Omicane, comprenait les membres suivants : Jacqueline Sauzier, secrétaire générale de la Chambre d’Agriculture, Yves Chan Kam Lon, ancien directeur de la Bibliothèque Nationale et ancien membre de la PSC,  Dr Kaviraj Sharma Sukon, directeur général de l’Open University, Christian Fanchette, Managing Director de Humansmart Ltd et Rajen Mungra, ancien directeur de la Météo.

«La Fonction publique l’épine dorsale du progrès économique et social de Maurice»