La Kwizinn d’Hassenjee Ruhomally est désormais exposée.
Actualités

La Kwizinn d’Hassenjee Ruhomally

La Kwizinn d’Hassenjee Ruhomally est désormais exposée. Lui et son épouse, on le sait, sont des spécialistes d’attaques ciblées et gratuites sur les réseaux sociaux. Non il s’agit pas ici de militantisme mais plutôt de roder boutisme… et dans cette Kwizinn, on a constaté une tendance, celle de critiquer à tout bout de champ même quand les infos sont erronées. Le tout en connivence avec des personnes spécifiques. Cette bande de joyeux lurons partagent entre eux les posts, font la promo des leurs et font bloc même si l’un d’entre eux  ne respecte pas la loi. Qui sont les membres de cette Kwizinn enfumée ? Y a-t-il un complot pour créer le chaos. En tout cas ça y ressemble ! Incursion.

Hassenjee, Le Chef 

Chez Chef Hassenjee, il n’y a pas d’heure pour consommer un plat épissé… aux internautes, il en sert au quotidien et à toute heure.  Frustré sans doute de n’avoir pu tremper à sa sauce mal faite, les membres influents du gouvernement pour avoir son boute, il s’est du coup rangé dans le camp des opposants. Sauf qu’il a oublié que porter un grand couteau ne fait pas de lui un cuisinier!  Il a même dû courber l’échine et présenter des excuses récemment. En écoutant sa dernière déclaration lors de son arrivée aux casernes centrales, on dirait qu’il a oublié que l’ancien Premier ministre avait fait arrêter 5 journalistes quand il était au pouvoir.

Akil, Le Petit Chef

Cet homme en robe, nourrit l’espoir d’un ticket électoral depuis 2014. Il est surtout  connu pour ses campagnes zette la boue. Étrange coïncidence dans beaucoup de cas, c’est lui l’avocat de ceux qui ont voulu faire tomber des têtes au sein de la majorité. Il avait même intenté un procès contre le ministre mentor, mais il a été débouté en justice. Akil était aussi l’avocat d’Hassenjee Ruhomally dans une autre affaire. Son client l’encense souvent pour les posts dénigrants qu’il partage.

 

Shameem, Le Vendeur 

Shameem Onenonly comme il se présente sur Facebook, est vendeur de tapis à Dubaï. Il a fui son pays natal sans doute déçu que personne ne l’ait approché pour un casting, il fait des vidéos de lui au quotidien pour imposer son opinion de mauvais goût. Il est très actif dans le milieu rouge et marque sa présence dans les rassemblements du PTR quand il est au pays. Récemment il a même affiché une photo de lui en compagnie du couple Ruhomally lors de la campagne au numéro 18.

 

Farirah, La Pom-Pom Girl au langage ordurier

Épouse du chef Hassenjee, elle se distingue par sa vulgarité. Elle est chargée de la promotion de la Kwizinn. S’il est tout à fait normal pour elle de soutenir son chef, elle fait néanmoins fuir les clients par son langage ordurier. L’amour est aveugle dit-on, mais pas les voisins ! Pour la petite histoire, elle est la 2ème épouse d’Hassenjee, certains disent qu’elle a été son élève à un moment.

Nawshad, Le Suiveur

Il est un fan du chef. Il veut lui aussi trouver sa place dans la Kwizinn et multiplie les coups pour atteindre son objectif. Il est pour le moment plongeur et pour être dans les bons papiers du chef il s’assure que tous ses posts sont bien partagés sur les réseaux sociaux.

Le Clan Rawat

Hassenjee Ruhomally prend fait et cause pour la famille Rawat depuis l’écroulement de l’empire. Il avait même logé une action en cour après le retrait de la licence de la Bramer Bank. Il dépeint les sœurs Rawat comme des victimes et celles-ci en retour affichent un soutien indéfectible à Hassenjee Ruhomally.

Le Parrain 

Mais qui est donc cet homme mystérieux qui tire les ficelles dans cette Kwizinn ? Les langues se délient depuis un certain temps, on parle d’un assoiffé du pouvoir qui veut à tout prix retrouver son trône… il veut faire oublier au peuple ses dérives dictatoriales, les contrats généreux accordés aux maîtresses et autres…on dit que c’est lui The Big Boss…

Affaire à suivre…

 

La Kwizinn d’Hassenjee Ruhomally est désormais exposée.