La manifestation du Mouvement Ti Planter maintenue
Le Mouvement souhaite une meilleure rémunération des revenus de la canne.
Actualités

La manifestation du Mouvement Ti Planter maintenue

Kailash Ramdharry, président de la Coopérative de Grand Sable affirme que la manifestation du Mouvement Ti Planter est maintenue. Le Mouvement souhaite une meilleure rémunération des revenus de la canne. C’est la raison pour laquelle il prévoit une manifestation devant l’hôtel du gouvernement et devant le Mauritius Sugar Syndicate. Les petits planteurs descendront donc dans la rue comme prévue.

Kailash Ramdharry explique que les différentes cellules se sont déjà rencontrées. « Le travail a déjà démarré », nous dit-il. Il souligne que vers la fin de 2018, des instructions avaient déjà été données pour payer les Rs 257 à ceux qui produisent jusqu’à 60 tonnes de sucre. Selon le président de la Coopérative de Grand Sable, cette décision a été prise car les autorités ont eu vent de l’éventuelle manifestation qui sera tenue par le Mouvement Ti Planter. « Zot pe vinn montre ki syndika disik pe fer bon travay ».

Il affirme toutefois que « nou pe get evolisyon sitiasyon tuzur ».

D’autre part, il déclare que suite à la fermeture de certaines usines, une bonne partie de la canne à sucre n’a pas été récoltée. « Bann kinn koupe, lizinn in fer retourne ».

Kailash Ramdharry blâme le ministre de l’Agro-industrie et la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) pour cette situation. Il pense que les planteurs concernés méritent une compensation adéquate à travers le Sugar Insurance Fund Board (SIFB).

« Sinon, on n’aura pas d’autre choix que de crier au scandale », lance-t-il. Dans la foulée, il déplore que désormais, il ne reste plus qu’environ 10 000 planteurs de cannes. « Planter pe evapore », dit-il.

Lire également :

Le Mouvement Ti Planter demande une rencontre avec Pravind Jugnauth

La manifestation du Mouvement Ti Planter maintenue