Actualités

La POSU demande une rencontre d'urgence avec le Premier ministre

« Zot oule résulta, donn nou liberté d’action» , « Pa bafouer nou droit aqui!» Tels sont les revendications de onze membres du syndicat de la police, la Police Officers Solidarity Union (POSU). Ce mouvement syndical, sous la férule du président, Jaylall Bhoojawon, a organisé une manifestation pacifique devant l’Hôtel du Gouvernement, ce vendredi 21 septembre.
Cette manifestation qui est une première, fait suite aux récents incidents survenus, ces derniers jours, à l’instar de l’agression du Caporal Choolun, à Goodlands . il soutient que le commissaire de Police, Mario Nobin « pas compran souffrans bann policiers».Selon Jaylall Bhoojawon ce dernier fuirait de ses responsabilités. En ce sens, les manifestant de la POSU réclament la révocation du Commissaire de Police.

Les policiers-manifestants ont scandé plusieurs slogans par rapport à leurs griefs.

En outre, l’inspecteur Jaylall Bhoojawon demande à ce que le ” Performance Bonus” soit versé aux policiers, qui sont en attente depuis janvier 2018. En ce moment, le président de la POSU se rend au bâtiment du Trésor pour remettre une lettre de protestation au Premier ministre, Pravind Jugnauth  et au ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth. Dans ce contexte, le groupe syndical demande une rencontre d’urgence avec le Premier ministre pour lui exprimer leurs griefs.
La POSU demande une rencontre d’urgence avec le Premier ministre