Actualités

La Small Planters’ Association accueille favorablement le plan de mécanisation

Kreepalloo Sunghoon, secrétaire de la Small Planters’ Association pense que le Land Mechanisation Support Scheme aidera à combattre le manque de main-d’œuvre. Il explique que ce plan existe déjà dans les différents districts du pays. « La machinerie était attachée avec le FAREI (Food and Agricultural Research and Extension Institute) », indique-t-il. Il ajoute également que la machinerie fournie par le privé coute « cher ».

« Li bon si pe re met sa dibout », nous dit Kreepalloo Sunghoon. Le secrétaire de la Small Planters’ Association estime qu’à travers la mécanisation, les choses seraient bien plus faciles pour les planteurs. « Nous pourrons sauver la main-d’œuvre », nous dit-il.

Pour rappel, le Land Mechanisation Scheme Support Scheme a été lancé sur une base pilote à la Marie. Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie avait, dans son discours affirmé que cette initiative vise à aider les planteurs à faire face aux différents défis tels que le manque de main-d’œuvre et le changement climatique.

De plus, ce plan est conçu pour les aider à accroître leur production et améliorer la viabilité pour assurer la sécurité alimentaire nationale. Plusieurs services seront proposés, dont le travail du sol, le concassage de pierres, le hersage, entre autres.

A noter que les planteurs bénéficieront une allocation de plus de 50% du coût de location de machines.

Le Land Mechanisation Support Scheme sera dans un premier temps accessible à 525 planteurs qui opèrent sur 700 arpents. Plusieurs endroits sont concernés, notamment, Plaine-Wilhems (Perrier, Plaine Sophe, Mare Longue, Closel, Henrietta, Vacoas et Palma), Savanne (Grand-Bois, Bois-Cheri, St Avole et Britannia), Grand-Port (Nouvelle-France, Cluny, Rose-Belle et Banane) et Rivière-Noire (Bambous, La Chaumiere et St Martin).

Ce plan d’aide sera par la suite étendu à d’autres endroits.

La Small Planters’ Association accueille favorablement le plan de mécanisation