L’affaire bal couleur : le magistrat Boodhoo demande à la poursuite de venir avec un « stand »
Raj Dayal est poursuivi pour « bribery by public official » sous l’article 4(1)(a)(2) de la Prevention of Corruption Act (PoCA).
Judiciaire

L’affaire bal couleur : le magistrat Boodhoo demande à la poursuite de venir avec un « stand »

15 novembre : c’est la date où le prosécuteur devrait venir en cour pour présenter sa position. Le procès intenté à l’ex-ministre de l’Environnement, Raj Dayal, par l’Independent Commission Against Corruption (Icac), a été entendu en cour intermédiaire ce vendredi 9 novembre devant les magistrats Sacheen Boodhoo et Darshana Gayan. Le magistrat Sacheen Boodhoo a informé que le verdict de la cour est toujours en suspens. Le magistrat a demandé à la poursuite de venir présenter un « stand » ou de présenter ses témoins.
Rappelons que Raj Dayal est poursuivi pour « bribery by public official » sous l’article 4(1)(a)(2) de la Prevention of Corruption Act (PoCA). Le député de Flacq/Bon-Accueil (No 9) avait dû démissionner comme ministre de l’Environnement à la suite des allégations de Saheed Nawab Soobhany. Il est poursuivi pour avoir sollicité une donation de poudre de couleur dans le cadre de la fête Holi.
Raj Dayal maintient toujours qu’il est victime d’un complot et plaide non coupable. L’avocat de Raj Dayal, Ravi Rutnah s’est confié à la presse à sa sortie du tribunal.

L’affaire bal couleur : le magistrat Boodhoo demande à la poursuite de venir avec un « stand »