Judiciaire

L’affaire Iqbal Toofany : les policiers sur le banc des accusés

L’affaire Iqbal Toofany sera entendue demain, 9 janvier 2019. Ce sont des policiers qui se retrouveront dans le box des accusés après la mort de la victime en mars 2015. Une affaire qui risque d’être très tendue en cour d’intermédiaire devant la magistrate Niroshni Ramsoondar.

Le 23 décembre l’avocat des cinq policiers, Me Gavin Glover avait présenté une motion  en vue de rayer l’accusation contre ses clients. Mais l’avocat de la poursuite avait objecté à cette motion.

Pour rappel, Vikash Persand,  Johny Laboudeuse, Ronny Vincent Qaiqui, Jean François Numa et Joshan Raggoo, font l’objet d’une accusation formelle de «torture by public official» en vertu de l’article 78(1) (a) (i) du Code pénal dans le cadre de cette affaire. Iqbal Toofany, 42 ans, est décédé à l’hôpital Victoria, Candos, en mars 2015, au lendemain de son arrestation par la police de Rivière-Noire.

L’affaire Vanessa Lagesse

Un autre cas qui va retenir l’attention du public est celle du meurtre de la styliste, Vanessa Lagesse. Accusé du meurtre, Bernard Maigrot se présentera en cour d’assises le 11 janvier 2019. Avec de nouvelles preuves aux mains de la police, le procès prendra certainement une nouvelle tournure.

Pour rappel, bientôt 18 ans après les faits, Bernard Maigrot fait toujours face à un procès aux Assises pour l’assassinat de la styliste, Vanessa Lagesse le 9 mars 2001. Elle avait été retrouvée étranglée dans la baignoire de son bungalow à Grand Baie.

L’affaire Iqbal Toofany : les policiers sur le banc des accusés