L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Depuis 2008, l’âge de la retraite dans la fonction publique a été étendu à 65 ans.
Actualités

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis

Depuis 2008, l’âge de la retraite dans la fonction publique a été étendu à 65 ans. Toutefois, c’est un dossier qui continue de faire débat et des explications sont toujours nécessaires. Qu’en pensent les syndicalistes ? Nous avons sollicité certains qui ont donné leur avis.

Radhakrishna Sadien, président de la Government Services Employees Association (GSEA),  affirme que l’âge de la retraite est à 65 ans. Cependant, une personne peut choisir de prendre sa retraite à l’âge de 60 ans. Il explique que cette démarche est dû au fait que la pension ne serait plus « soutenable » à l’avenir.

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Radhakrishna Sadien, président de la GSEA

Radhakrishna Sadien pense que les fonctionnaires ont travaillé pendant de nombreuses années. Ils devront donc avoir l’opportunité de pouvoir jouir de leur vieillesse convenablement. « Il est vrai qu’il y a des autres formules », concède-t-il.

Le président de la GSEA explique par ailleurs que le gouvernement peut réembaucher les retraités sur une base contractuelle. Mais, il pense que cela ne doit pas se faire au détriment des chômeurs. Radhakrishna Sadien cite ici surtout des jeunes qui sont sans emplois.

« L’âge de la retraite est l’âge du repos »

« Nou ti kone ki ena instriksyon pou fer laz retret vinn 65 an », nous lance Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service & Other Unions (FCSOU). Il rappelle que le rapport du Pay Research Bureau (PRB) de 2008 avait préconisé l’âge de la retraite à 65 ans. « Nous avions toujours objecté », fait-il valoir. Il affirme que l’âge de la retraite est une période où la personne doit se reposer car, il a assez travaillé. « Aster pa kav fer dimunn la travay ankor 5 an pou ariv ziska 65 ans».

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Narendranath Gopee, président de la FCSOU

Narendranath Gopee explique que suite au rapport du PRB, ceux en service avant le 30 juin 2008 iraient à la retraite à 60 ans et ceux en poste à partir du 1er janvier 2013, le feront à 65 ans.

Rashid Imrith, président de la Fédération des syndicats de la Fonction publique explique pour sa part que l’âge de la retraite est entre 55 et 65 ans. Il se prononce en faveur de la retraite à 65 ans.

« Propositions du gouvernement »

Il parle des propositions du gouvernement, notamment le fait de lier l’âge de la retraite et l’âge où la pension serait payée, ou payer la pension de vieillesse à 65 ans ou même payer Rs 1 000 à partir de 60 ans et ce chaque année jusqu’à 65 ans, où la pension sera de Rs 5 000.

Rashid Imrith évoque par ailleurs le ciblage qui proposera un chiffre et si le revenu de la personne dépasse ce chiffre, il ne bénéficiera pas de la pension de vieillesse.

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Rashid Imrith, président de la Fédération des syndicats de la Fonction publique

Le président de la Fédération des syndicats de la Fonction publique affirme qu’il n’a jamais été en faveur de ces mesures. Il rappelle que l’argent pour payer les pensions provient du « consolidated fund ».

« Maintenir la retraite à 60 ans »

Atma Shanto, président de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU) estime pour sa part qu’il faut que la retraite soit maintenue à 60 ans. « Fode pa blye ki sa ti avanse par minis Sithanen », dit-il.

Le syndicaliste déclare que plusieurs arguments avaient été avancés, comme le vieillissement de la population entre autres.

Il est d’avis qu’une personne a le droit de prendre sa retraite ou de décider de continuer à travailler durant les cinq prochaines années. « Liem ki bizin deside », insiste-t-il.

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Atma Shanto, président de la FTU

Atma Shanto affirme que le débat se poursuit à ce sujet. Il mentionne aussi le problème de contribution. « Pou ena plis pansyoner ki fon pou pey pansyon », laisse-t-il entendre. Selon lui, ce n’est pas « normale » qu’il y a de tels arguments.

« Augmenter la contribution des employeurs au NPF »

Il souligne aussi que le travailleur contribue 3% au National Pensions Fund (NPF) et l’employeur contribue pour sa part 6%. « Pas question d’augmenter la contribution des travailleurs », lance-t-il. Atma Shanto pense qu’il faut plutôt augmenter la contribution des employeurs.

 

Réponse parlementaire du ministre Sinatambou

Il faut souligner que le 15 mai dernier au Parlement, Etienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale avait déclaré que le paiement des pensions à quelques Rs 275 000 bénéficiaires pour l’année financière 2017-2018 s’élèvera à pas moins de Rs 21 milliards.

Le ministre avait affirmé que le gouvernement prendra des mesures pour assurer la viabilité à long terme de la pension de retraite. Il avait aussi donné la garanti que l’Etat n’adoptera aucune mesure qui sera contre l’intérêt des personnes âgées.

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis
Etienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale

Etienne Sinatambou avait également souligné qu’il avait été rapporté que le gouvernement avait fait plusieurs propositions :

  • payer la pension à partir de 65 ans
  • payer Rs 1 000 à 60 ans et d’augmenter le montant par Rs 1 000 chaque année, et ce jusqu’à que le montant devient payable à 65 ans.
  • mettre en place un système de ciblage

Le ministre de la Sécurité sociale avait confirmé que ces propositions n’avaient jamais été faites et que le gouvernement n’a aussi pas l’intention de le faire.

« It is out of question to consider increasing the retiring age any further or paying old-age pension on a gradual scale, or still adopting a targeting approach regarding the payment of old-age pension », avait-il précisé.

L’âge de la retraite à 65 ans : Les syndicalistes donnent leur avis