Le DPP fait appel dans l’Affaire des coffres-forts  de Navin Ramgoolam
Le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) fait appel contre le jugement rendu par la Cour intermédiaire, rayant les charges pesant contre l’ancien Premier ministre. 
Actualités

Le DPP fait appel dans l’Affaire des coffres-forts  de Navin Ramgoolam

Le leader du Ptr, Navin Ramgoolam est loin de se tirer d’affaire dans le procès des Coffres-forts, saisis chez lui avec Rs 220 millions. Le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) fait appel contre le jugement rendu par la Cour intermédiaire, rayant les charges pesant contre l’ancien Premier ministre. 

A peine une semaine s’est écoulée après le jugement rendu par les magistrats Navina Parsuramen et Pranay Sewpal, siégeant en Cour Intermédiaire, le bureau du DPP, sous la férule de Satyajit Boolell, a déposé 18 points d’appel contre la décision de la cour, ce vendredi 22 novembre 2019. 

Pour rappel, la Cour Intermédiaire dans son argumentation a statué que les 23 accusations retenues contre Navin Ramgoolam étaient «incertaines” et “vagues”. Le bureau du DPP conteste cette argumentation dans son appel.  

Le DPP est d’avis que la Cour intermédiaire s’est trompée. Navin Ramgoolam était poursuivi en vertu de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA) de 2002 pour avoir amassé de fortes sommes d’argent en espèces, dépassant la limite autorisée de Rs 500 000.

Le DPP fait appel dans l’Affaire des coffres-forts  de Navin Ramgoolam