«Le FMI félicite Maurice pour sa lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale»
«C’est un rapport positif pour le pays, Le FMI félicite Maurice pour ses efforts entrepris dans sa lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale», a soutenu Zouberr Joomaye.
Politique

Zouberr Joomaye : « Le FMI félicite Maurice pour sa lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale »

Animant une conférence de presse de la majorité gouvernementale, ce samedi 2 février, l’un des porte-parole, Zouberr Joomaye s’est référé au dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) sur Maurice, en ce début d’année de 2019. «C’est un rapport positif pour le pays, Le FMI félicite Maurice pour ses efforts entrepris dans sa lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale», a soutenu Zouberr Joomaye. Il fait remarquer que le FMI reconnaît toutes les mesures prises par Maurice contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale. «Cela d’autant plus que Maurice est une destination attractive pour des visiteurs étrangers», a-t-il souligné.

Ce porte-parole du gouvernement a affirmé que le FMI a fait des prévisions pour une croissance de 3,9 en 2019 contre 3,8 en 2018. «Il faut dire que tout récemment, il y avait une polémique par rapport aux prévisions du FMI. Pour ce qui est de nouvelles prévisions pour une croissance de 3,9 en 2019, elles découlent des secteurs porteurs et résilients. Outre l’inflation qui diminue, les prix des denrées de base, ils sont stables», a soutenu Zouberr Joomaye.

Soulignant que selon les prévisions du Business Mauritius, le taux d’inflation pour le pays en 2019 se chiffre à 6,9%, il a insisté : «C’est la première fois depuis 2001 que le taux d’inflation est estimé à moins de 7%.»

De ce fait, il précise que ces prévisions sont la résultante du travail d’une équipe du FMI, sous la houlette de Mahvash Qureshi, chef de mission d’une délégation qui a complété la dernière Article IV mission à Maurice. Cette équipe a séjourné à Maurice du 16 au 30 janvier.  Zouberr Joomaye a fait remarquer que dans le cadre de cette évaluation sur la situation financière du pays, l’équipe du FMI a eu des consultations avec les autorités gouvernementales ( Premier ministre et ministre des Finances, Services financiers, gouverneur de la Banque de Maurice, le secrétaire financier, Dev Manraj…), le leader de l’Opposition et tous les partenaires sociaux ( représentants du secteur privé, syndicats, membres de la société civile).

Par ailleurs, ce porte-parole du gouvernement a affirmé que la dette publique, se chiffrant à un taux de 63,7% est en baisse. «Les activités du secteur Offshore sont stables. Le FMI salue les mesures prises et salue le professionnalisme des décideurs et acteurs économiques. Qu’est-ce qui n’a pas été dit sur la réforme du secteur financier. En sus d’être stable, le secteur Offshore offre désormais des perspectives»,  a soutenu Zouberr Joomaye.

Toujours selon les prévisions du FMI, il a fait état de gros développements, grâce aux projets d’infrastructures dans divers secteurs : financier, construction, tourisme… Soulignant que Maurice a enregistré des arrivées touristiques records avec 1,3 millions de touristes, il a affirmé que le prévisions du FMI parle d’une croissance dans ce secteur et une baisse de l’inflation. «Aussi, le FMI a félicité Maurice pour sa politique économique, vu certaines mesures prises, dont l’introduction de la Business Facilitation Act, le Blue Print, l’ Employment Programme, entre autres»,  a énuméré Zouberr Joomaye.

Arguant que le gouvernement n’a pas seulement accentué sur les chiffres et la croissance, le porte-parole du gouvernement a soutenu que le côté n’as pas été négligé. Outre l’introduction du Minimum Wage, il a rappelé que le gouvernement a introduit le Negative Income Tax, la gratuité de l’éducation tertiaire «pour plus de justice sociale.»

«Le FMI félicite Maurice pour sa lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale»