Le gouvernement aiguise ses efforts pour promouvoir la bonne gouvernance
Actualités

Le gouvernement aiguise ses efforts pour promouvoir la bonne gouvernance

Le gouvernement continuera à promouvoir la bonne gouvernance et la transparence à tous les niveaux de la société, assure le ministre des Services financiers et de la gouvernance.

S’adressant à une conférence d’une demi-journée organisée jeudi par l’IRSA (Agence de rapports sur l’intégrité), Dharmendar (Sudhir) Sesungkur a réitéré sa vision de créer un bureau national de la bonne gouvernance, un bureau qui contribuera à faire de Maurice un centre d’excellence pour les investisseurs, locaux et étrangers, et ses habitants.

En fait, le gouvernement n’a jamais hésité dans sa lutte pour faire de Maurice un centre d’excellence, propre, responsable, et surtout transparente.

Cet engagement a été pris avant même que le gouvernement, dirigé par Sir Anerood Jugnauth, remporte une victoire écrasante aux élections générales de décembre 2014, alors que la population est ,à plusieurs reprises, assurée d’une «administration transparente et responsable».

Après l’élection, la promesse faite n’a pas été envoyée à l’oubli. Au contraire, la promesse a été réitérée dans le programme du gouvernement: «Le gouvernement éliminera la fraude, la corruption, les abus et les irrégularités dans tous les aspects de la vie publique et restaurera nos valeurs nationales».

Pour tenir la promesse faite à la population, pour la première fois, un nouveau ministère a été créé en 2015 pour donner vie à la promesse. Certes, pendant les deux premières années, le ministère n’a pas réussi à atteindre ses objectifs.

Au début de 2017, le Premier ministre a pris le taureau par les cornes. Dharmendar (Sudhir) Sesungkur, un comptable professionnel, a été titularisé en tant que ministre chargé d’inaugurer une nouvelle vitalité au sein de l’administration. Sesungkur n’a pas tardé à retrousser ses manches et à se mettre au travail. Il s’est réuni autour d’officiers et de conseillers dévoués et a piloté de nombreux projets, dont celui de «Nation des Investisseurs», lancé avec succès il y a quelques semaines, et l’Office de la bonne gouvernance, qui sera bientôt une réalité. (Nous parlerons de ce bureau dans les prochains jours).

Le ministère, sous la direction compétente du secrétaire permanent, M. D. Gaoneadry, et son groupe d’officiers et de conseillers dévoués, travaillent sans relâche pour promouvoir la bonne gouvernance et restent parmi les ministères les plus performants du pays.

Pour cette équipe, il est dit, la bonne gouvernance est participative, orientée vers le consensus, responsable, transparente, réactive, efficace et efficiente, équitable et inclusive et respecte l’état de droit.

Les membres sont constamment sur leurs gardes non seulement pour concevoir des lois et des politiques appropriées, mais également pour les appliquer et les suivre afin de réduire la corruption au minimum, de prendre en compte les points de vue des minorités et de faire en sorte que les voix des plus vulnérables de la société soient entendues. Il répond également aux besoins actuels et futurs de la société.

Le gouvernement aiguise ses efforts pour promouvoir la bonne gouvernance