Il ingurgite de la soude caustique et laisse une lettre d’adieu
La victime a rendu l'âme à l'hôpital Nehru, lundi soir
Faits Divers

Il ingurgite de la soude caustique et laisse une lettre d’adieu

Un habitant de La Brasserie, âgé de 51 ans, a rendu l’âme à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Nehru, hier, lundi 7 janvier à 21 h 20. Le quinquagénaire y avait été admis après avoir tenté de mettre fin à ses jours, lundi. Il avait ingurgité de la soude caustique à son domicile. C’est l’un de ses proches qui l’a conduit aux urgences du centre hospitalier où il a subi un lavage d’estomac.

Lorsque des policiers se sont rendus au domicile du quinquagénaire, ils ont retrouvé une lettre d’adieu et une bouteille contenant de la soude caustique.

Il ingurgite de la soude caustique et laisse une lettre d’adieu