Le Road Traffic (Amendment) Bill 2019 voté avec amendements, hier soir
Présenté sera en 1ère et 2e et à l’Assemblée Nationale, mardi 23 avril par le ministre des Infrastructures Publiques, Nando Bodha, plusieurs intervenants des deux côtés de la Chambre ont eu l’occasion de s’exprimer sur ce projet de loi, dont l’objectif principal vise à sanctionner tout conducteur, automobiliste, motocycliste ou cycliste qui circule sous l’influence de la drogue ou autre substance intoxicante.
Actualités

Le Road Traffic (Amendment) Bill 2019 voté avec amendements, hier soir

Le Road Traffic (Amendment) Bill 2019 a été voté avec amendement, hier soir, mardi 14 mai. Présenté sera en 1ère et 2e et à l’Assemblée Nationale, mardi 23 avril par le ministre des Infrastructures Publiques, Nando Bodha, plusieurs intervenants des deux côtés de la Chambre ont eu l’occasion de s’exprimer sur ce projet de loi, dont l’objectif principal vise à sanctionner tout conducteur, automobiliste, motocycliste ou cycliste qui circule sous l’influence de la drogue ou autre substance intoxicante. Désormais, tout contrevenant est passible à des amendes variant de 25 000 à Rs 50 000 et à une peine d’emprisonnement maximal de 5 ans.

«Le message est clair: vous ne pouvez pas prendre de la drogue et conduire», a maintenu Nando Bodha dans son Summing-Up des débats, hier soir. «Nous disons vous ne pouvez pas consommer de la drogue ou des boissons alcoolisées et conduire votre véhicule. Pour les plaisirs de la vie, vous avez un choix à faire: vous ne pouvez pas conduire et consommer de l’alcool et encore moins prendre de la drogue», Il a insisté pour que les conducteurs: automobilistes, motocyclistes, cyclistes…prennent des précautions avant de songer à prendre le volant.

Faisant une comparaison, il a souligné que de janvier au 13 mai 2018, il y a 70 blessés sur nos routes, dont 23 étaient liés à la drogue/alcool et que de janvier au 13 mai 2019, 50 cas y ont été recensés. «We pray that We don’t have any casualty», a déclaré le ministre des Infrastructures Publiques et des Transports Terrestres.

Nando Bodha a argué que la loi s’inscrit dans une perspective d’aider la police à faire son travail. «Il y a aussi des gens, des experts en médicine et des Forensic Doctors. Nous avons aussi les lignes directrices des Nations Unies», a-t-il souligné. En dépit de tout, il a maintenu que 20% des cas sont liés à la drogue. «Il y a un problème. Ces temps derniers, on a vu les effets atroces liés à la drogue», a-t-il lâché.

Le Road Traffic (Amendment) Bill 2019 voté avec amendements, hier soir

A lire aussi:https://www.inside.news/drogue-au-volant-des-amendes-jusqua-rs-50-000-et-5-ans-de-prison/