Le Secrétaire Général de l’ONU invite Maurice à continuer de travailler pour protéger de la couche d’ozone
 « Nous avons remplacé 99 % des gaz nocifs qui affectent l’ozone et davantage sera fait dans le futur », a dit Christine N Umutoni.
Actualités

Le Secrétaire Général de l’ONU invite Maurice à continuer de travailler pour protéger la couche d’ozone

En  marge des célébrations marquant la Journée Internationale pour la Préservation de la Couche d’Ozone, Christine Umutoni, l’UN resident coordinator à Maurice, a eu l’insigne honneur de lire le message du Secrétaire Général des Nations Unies au Henessy Park Hotel, ce mercredi 16 septembre. Le Secrétaire Général de l’ONU par l’entremise de Christine Umutoni invite Maurice à continuer de travailler pour protéger de la couche d’ozone.

Elle a fait remarquer que celui-ci dans son message a remercié l’ile Maurice d’avoir contribuer à la guérison de la couche d’ozone durement affectée. Toujours en présence du ministre de l’Environement, Kavy Ramano, elle a demandé aux autorités concernées de poursuivre les efforts envers l’environnement.

Christine Umutoni, l’UN resident coordinator à Maurice, encadrée du ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, du Permanent Secretary du ministère de tutelle, Moheenee Nathoo et d’un autre responsable dudit ministère, au Hennessy Park Hotel, ce mercredi 16 septembre.

 « Nous avons remplacé 99 % des gaz nocifs qui affectent l’ozone et davantage sera fait dans le futur », a dit Christine N Umutoni. «Grâce à l’approche coordonnée de nombreux pays, dont l’île Maurice, la couche d’ozone se guérit », a-t-elle ajouté.

 Elle a remercié les techniciens du ministre de l’Environnement, le secteur privé et les Mauriciens en général pour leur contribution en participant à leurs projets. Elle a soutenu que toute comme, la non-utilisation des substances qui endommagent la couche d’ozone, l’introduction des cours qui contribuent à la protection de l’environnement et la réduction de la pollution à Maurice.

 « J’invite l’île Maurice à oeuvrer dans ce sens, c’est-à-dire, pour la protection de la couche d’ozone », a-t-elle renchéri. Aussi, elle a parlé de la nécessité « de protéger les humains et de travailler pour la préservation de notre écosystème ».

Texte : Heshna Ram

Le Secrétaire Général de l’ONU invite Maurice à continuer de travailler pour protéger la couche d’ozone