Actualités Ti-palabre

Le sergent, la caissière et le protecteur

Un sergent de police affecté à la brigade criminelle des Plaines Wilhems a été transféré récemment car il était de mèche avec une caissière dans un hypermarché des Plaine Wilhems.

Le sergent recevait des faveurs de la caissière quand il se rendait à l’hypermarché. Sur 10 articles qu’il achetait, seul quelques un étaient facturés. Cette affaire a duré pendant des mois jusqu’à ce que les langues se délient. La caissière a été remerciée par l’hypermarché.

Mis au parfum de cette affaire, un haut gradé de la force policière, qui entretient de très bonnes relations avec le sergent a pris cette affaire à la légère. Il a simplement muté le sergent dans une autre unité de la CID des Plaine Wilhems.

Cette affaire est vivement commentée au sein de la force policière. L’on se demande comment un sergent de la CID impliquée dans des cas de « vols » répétitifs en omettant de payer ses articles dans un hypermarché avec la complicité d’une caissière puisse bénéficier l’immunité de ce haut gradé de la police et demeurer à la CID pour enquêter sur des cas de vols.

Le sergent, la caissière et le protecteur