Les petits planteurs recevront Rs 1 000 par tonne de déchets
Actualités Editor's Picks Uncategorized

Les petits planteurs recevront Rs 1 000 par tonne de déchets

La convention d’achat d’électricité entre la Central Electricity Board (CEB) et Alteo Energy Ltd a pris fin en décembre 2018. La construction d’une nouvelle centrale électrique est envisagée pour remplacer la centrale existante. Entre-temps, des négociations ont eu lieu avec Alteo Energy Ltd et le contrat a été prolongé pour la période 2019-2021.

En ce qui concerne la nouvelle centrale, un comité directeur a été mis en place au niveau du ministère de l’Energie et des services publics et le ministère d’Agro-industrie et la Mauritius Cane Industry Authority sont représentés pour veiller à ce que les intérêts des planteurs de canne à sucre soient sauvegardés. « On me dit qu’à ce jour, les négociations sont toujours en cours », a avancé Mahen Seeruttun au parlement mardi 8 juillet.

Le ministre a ajouté qu’il tient à souligner qu’il y a consensus sur le fait que la bagasse a une valeur économique et que l’énergie de bagasse doit être rémunérée adéquatement. De même, l’énergie des déchets doit être rémunérée selon le même principe. Une rémunération adéquate pour la bagasse et les déchets de canne aidera certainement à augmenter le revenu total dérivé de la canne et de ses sous-produits afin de soutenir l’industrie.

La nouvelle centrale d’Alteo, avec une efficacité accrue, permettra de mieux rémunérer les planteurs pour leur biomasse de canne.

Par conséquent, au cours des négociations avec Alteo Energy, pour la nouvelle centrale, le gouvernement veillera à ce que les petits planteurs récoltent une juste part de leur bagasse et de leurs déchets de canne.

« En vertu du contrat d’achat d’électricité prolongé avec Alteo Ltd, les petits planteurs recevront Rs 1000 par tonne de déchets de canne équivalant à Re 1.00/kWh et cela s’ajoutera à leur revenu total », a fait ressortir Mahen Seeruttun.

De plus, le gouvernement a présenté cette année une nouvelle mesure budgétaire pour élaborer un cadre national sur la biomasse pour l’utilisation de la biomasse de la canne à sucre, y compris les déchets de canne, pour la production d’électricité. Le cadre traitera de la composante prix pour rémunérer les planteurs de canne à sucre pour la bagasse et l’énergie des déchets.

Les petits planteurs recevront Rs 1 000 par tonne de déchets