Cottage : Le Prime minister’s Relief Fund mis en place
Actualités

Les principales décisions du Conseil des ministres

Le Cabinet a noté que, dans le cadre de la célébration de l’Eid-Ul-Fitr au niveau national, le ministère des Arts et de la Culture organisera également un Gala de la troupe folklorique turque le 16 juin 2019 au Swami Vivekananda International Convention Centre à Pailles

Le Cabinet a accepté de présenter à l’Assemblée nationale le projet de loi sur les sanctions des Nations Unies (interdiction financière, embargo sur les armes et interdiction de voyager). L’objet principal du projet de loi est de permettre au gouvernement de l’île Maurice de mettre en œuvre des sanctions ciblées, y compris des sanctions financières, l’embargo sur les armes et l’interdiction de voyager, et autres mesures imposées par le Conseil de sécurité des Nations Unies en vertu du chapitre VII de la Charte des Nations Unies, en vue de contrer les menaces à la paix et à la sécurité internationales, y compris le terrorisme, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.

Le Cabinet a également accepté la présentation à l’Assemblée nationale du projet de loi sur le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme et la prolifération (dispositions diverses). Le projet de loi vise à modifier divers textes législatifs en vue de respecter les normes internationales du Groupe d’action financière sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et de la prolifération. En outre, d’autres textes législatifs sont modifiés par suite de la législation des Nations Unies sur les sanctions (interdiction financière, embargo sur les armes et interdiction de voyager).

Le Cabinet a pris note que la nouvelle Loi sur la déclaration du patrimoine, adoptée par l’Assemblée nationale le 12 décembre 2018, serait proclamée à compter du 1er juin 2019. Toutes les dispositions administratives nécessaires ont été prises. Le secrétaire du Cabinet et le chef de la fonction publique publieraient une circulaire demandant à tous les Supervising Officers d’informer tous les fonctionnaires publics et autres personnes concernées de leurs obligations en vertu de la Loi. L’ICAC a également préparé une série de lignes directrices pour aider les déclarants à se conformer à leurs obligations en vertu de la Loi.

Le Cabinet a pris note que la Road Traffic (Construction and Use of Vehicles) (Amendment) Regulations 2019 serait promulgué afin de permettre aux minibus ayant un permis de conduire de véhicule de service public pour le transport de touristes d’être équipé d’une remorque.

Le Cabinet a accepté d’entreprendre des travaux de protection côtière, d’aménagement paysager et d’infrastructure sur une distance de 725 m entre le village de Pointe aux Feuilles et le village de Grand Sable le long du chemin côtier Flacq – Mahebourg. Des mesures d’adaptation urgentes sur le site sont nécessaires pour contrôler la dégradation côtière, améliorer l’utilisation et l’accès à la mer, réduire les risques pour le public et l’infrastructure, le long de la route côtière et accroître la résilience du tronçon côtier contre les effets néfastes du changement climatique et de l’élévation du niveau de la mer.

Le Cabinet a pris note qu’en marge de la cérémonie de gala des World Travel Awards pour l’Afrique et l’océan Indien, le ministère du Tourisme organiserait un atelier sur les technologies financières et le tourisme le 1er juin 2019 au Sugar Beach Golf and Spa Resort, Flic en Flac, sous le thème « L’interaction entre les technologies financières et le tourisme – La nouvelle vague en Afrique ».L’atelier serait organisé dans le but d’exposer les opérateurs aux avantages des technologies financières dans le développement du tourisme et comment les technologies financières pourraient être mises à profit pour améliorer l’expérience touristique globale. Quelques 200 intervenants des secteurs public et privé, y compris des PDG du secteur bancaire, le Board of Airlines et des intervenants touristiques, assisteraient à l’atelier.

Le Cabinet a accepté la création d’un Consulat général du Ghana à Maurice et la nomination du Dr Robert Afriyie, diplomate de carrière, comme Consul général du Ghana à Maurice.

Le Cabinet a pris note que le Service d’information du gouvernement (SIG) serait restructuré pour accroître l’efficience et l’efficacité opérationnelles conformément aux règles, aux règlements et aux lois en vigueur. Le SRG serait également rebaptisé.

Le Cabinet a pris note que l’impôt sur le revenu (modification de l’annexe) (no 2) La réglementation 2019 serait promulguée afin de préciser que les bénéfices tirés du transfert de terrains non aménagés sont exonérés de l’impôt sur le revenu lorsque l’objectif est d’utiliser le terrain pour la mise en œuvre d’un projet dans le cadre du programme des villes intelligentes ou du programme d’aménagement immobilier et lorsque le transfert n’entraîne pas un changement effectif de propriété des terres non exploitées.

Le Cabinet a pris note que, selon le ministère du Tourisme, 108 565 touristes se sont rendus à Maurice en avril 2019 contre 104 967 en avril 2018, soit une augmentation de 3,4 %. Les arrivées en provenance de l’Italie (+15,1 %), de l’Allemagne (+9,6 %), du Royaume-Uni (+7,3 %), de l’île de la Réunion (+21,2 %), de l’Arabie saoudite (+120,9 %), des Émirats arabes unis (+90,4 %), des Pays-Bas (+4,4 %) et de l’Autriche (+20,4 %) ont augmenté.

Le Cabinet a pris note des conclusions et recommandations du rapport de la commission d’enquête sur l’Autorité d’irrigation, présidée par l’avocat Didier Dodin. À la suite de la présentation du rapport, le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a mis sur pied une équipe comprenant également des représentants du ministère du Travail, des Relations industrielles, de l’Emploi et de la Formation, le Bureau de la politique d’approvisionnement, l’unité de contrôle interne du ministère des Finances et du Développement économique, et le directeur général de l’Autorité d’irrigation, pour mettre en œuvre toutes les recommandations qui y sont formulées. L’équipe de mise en œuvre devrait terminer son affectation dans six à huit semaines environ.

Les principales décisions du Conseil des ministres