ebene landscape view
Actualités

Les services financiers au four et au moulin

Le ministère des Services financiers et de la bonne gouvernance a du pain sur la planche. Le budget 2019-20 propose cinq pistes dont le secteur devrait exploiter le potentiel.

Ces pistes sont :mise en place d’un vaste programme pour faire connaître les produits spécifiques du secteur financier local partout dans le monde ; diversification de la base de produits que le centre financier a développés jusqu’ici ; installation d’un système de guichet unique à la Financial Services Commission (FSC), l’organisme régulateur, pour faciliter la gestion et la conduite des affaires en réceptionnant tous les documents et demandes des investisseurs du global business; poursuite des initiatives pour faire de Maurice le centre régional de la technologie financière ; et renforcement du cadre d’opération de l’organisme régulateur pour qu’il puisse combattre la fraude, la corruption et d’autres délits financiers.

Les mesures clés a prendre sont: La Financial Services Commission (FSC) devra mettre en place des services de conseils en matière de robotique et de l’Intelligence artificielle; de nouveaux permis seront opérés pour les services de Fintech. Le financement participatif sera soumis à la réglementation et la Fintech sera aussi introduite en tant que nouvelle activité ; encourager les activités de Fintech en consultation avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime ; Introduction de l‘« e-signature » sur une base pilote ; lutte contre les crimes financiers pour attirer les investissements étrangers ; et le crowdfunding (financement participatif) sera réglementé et établi comme une nouvelle activité.

Les autres mesures sont: Nouvelle loi et un régime fiscal attractif pour promouvoir l’investissement dans le secteur immobilier ; Plan pour encourager les activités d’e-commerce ; et un cadre pour le développement de la ‘Green Finance’ en ligne avec le Marrakech Pledge.

Parmi les mesures, on trouve aussi une nouvelle plateforme de commerce à la Bourse de Maurice pour permettre aux moyennes entreprises qui ne sont pas éligibles d’être cotées sur la Bourse pour recueillir des capitaux ; mise en place d’un ‘single window system’ à la Financial Services Commission pour faciliter les affaires. ;la Financial Services Commission, avec le Gujarat Funds Management, planche sur une nouvelle structuration des «special purpose fund regimes» pour les marchés à conquérir; mise en place d’une ‘Financial Crime Commission’.; la FSC devra développer un « financial data handling code of conduct » pour adresser les risques.

Les ervices financiers au four et au moulin