Actualités Ti-palabre

L’étau se resserre autour de la « tigresse »…

Réputée pour être une manipulatrice, elle récoltait contrat sur contrat quand le Parti Travailliste de Navin Ramgoolam était au pouvoir. Elle avait empoché plusieurs millions de roupies à elle seule via son agence de communication.

Quand le PTr avait déclenché la mise sur pied du projet Métro, elle avait décroché le contrat de communication pour la coquette somme de Rs 40 millions. Toutefois, quand ce projet a été mis en veilleuse sous l’ère Travailliste, cette femme d’affaires a joué à l’amnésie et elle n’a pas retourné les Rs 40 millions encaissées.

Et que dire de la somme de Rs 500 000 que sa société encaisse mensuellement pour la campagne de com d’une banque. Somme qu’elle perçoit même si 9 mois sur 12, cette institution bancaire ne fait aucune campagne.

Depuis le début 2015, cette femme d’affaire se fait toute petite dans le monde des grands. Elle qui côtoie   régulièrement la haute société, refait surface de nouveau. Après les multiples rencontres avec Navin Ramgoolam, elle s’occupe désormais de la communication du leader des Rouges.

Toutefois, elle patauge dans la bassesse: avec l’aide du frère d’un avocat proche du PTr, sa société a créé plusieurs « fake profiles » sur Facebook pour dénigrer le gouvernement en place.

Après quelques investigations, l’étau se resserre autour de cette « tigresse ». C’est le nom de code à quoi s’amuse Navin Ramgoolam à la prénommer, surtout quand elle a été sujet d’une enquête policière dans l’affaire Vanessa Lagesse.

Les enquêteurs avaient procédé à l’arrestation d’un jeune homme qui avait multiples griffures sur son corps. Mais toutefois, le jeune homme a pu donner des explications valables pour retrouver sa liberté. Explication cocasse : « Mo ti ek mamzelle X.X. et c’est li ki finn griffe partout lors mo lecorps. Mo kapave dire ou enn veritable tigresse au lit. »

Une raison de plus pour que le lion ait jeté son dévolu sur cette fameuse « tigresse ».

L’étau se resserre autour de la « tigresse »…