Parlement : la PNQ centrée sur le Victoria UrbanTerminal
Actualités

L’ICAC dévoile les avoirs des parlementaires

L’Independent Commission Against Corruption a rendu public sur son site web, la liste des avoirs des parlementaires et ex-parlementaires. En ce qu’il s’agit de Sir Anerood Jugnauth, sept propriétés sont enregistrées en son nom.

Soit trois à Vacoas et les autres à Baie-du-Tombeau, Curepipe, Palma et Rivière-du-Poste. L’ex ministre Mentor ne possède aucune voiture, mais détient des dividendes à la SBM en son nom et au nom de son fils, Pravind Jugnauth.

Pravind Jugnauth a investi dans le SBM Holdings et possède des actions au sein de SOC Jugnauth et Fils. Il a également fait l’acquisition de 9 propriétés à travers le pays et d’une mini cooper.

Le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, quant à lui, est propriétaire d’un terrain à Curepipe. Il possède également une Volkswagen Golf et une Audi Q3.

La numéro 3 du gouvernement, Leela Devi Dookun Luchoomun possède pour sa part, 15 propriétés conjointement avec son époux et ses enfants. Elle a transféré deux terrains à l’un de ses deux fils.

Quant au leader de l’Opposition, Arvin Boolell, il déclare qu’il possède uniquement deux voitures, notamment une Audi Q5 et une Q3.

Le leader du PMSD, pour sa part, est actionnaire dans pas moins de sept entreprises à Maurice, dont, IBL, Mauritours, Leal & Co Ltd, Pharmacie Nouvelle Ltee. Xavier-Luc Duval est également propriétaire de deux terrains à Grand-Gaube et Belle Vue Phare ainsi qu’une Porsche Targa.

Le Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer ne détient aucun bien. Selon les documents publiés par l’ICAC, il n’est en possession d’aucun « asset ».

Quant au deputy Speaker, Zahid Nazurally, il possède des biens immobiliers au Sterling Tower, deux à Belle Mare et finalement à Flacq. Il est aussi propriétaire d’une Mercedes Benz C180.

Par ailleurs, l’ancienne Speaker, Maya Hanoomanjee, détient des actions dans plusieurs sociétés, 15 au total. Elle est propriétaire d’une maison à Flic en Flac et de deux voitures enregistrées en son nom.

L’ICAC dévoile les avoirs des parlementaires