’ICC dans la tourmente… Salim Muthy sollicitera Pravind Jugnauth
Actualités

L’ICC dans la tourmente… Salim Muthy sollicitera Pravind Jugnauth

L’Internal Control Report sur l’Islamic Cultural Center, rédigé par le ministère des Finances, fait actuellement beaucoup de remous surtout concernant le fonctionnement de cette institution. Ce rapport est accablant. C’est le sentiment qu’anime Salim Muthy, le porte-parole des forces vives, qui a rencontré le board de l’ICC.

Dans l’interview qui suit, ce dernier nous explique les raisons de son amertume. D’ailleurs, il explique que si la situation au sein de l’institution culturelle ne s’améliora pas, ce dernier compte solliciter une rencontre avec le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, et Pradeep Roopun, ministre de la culture. « On veut que la situation s’améliore. On n’est pas là pour réclamer la tête de qui que ce soit…, » précise-t-il.

Le rapport dénonce un manque de bonne gouvernance au sein de l’ICC

L’un des points majeurs concerne la restructuration de l’ICC. « It is noted that Management have not shown interest to improve the general conditions of service and the capacity building at the ICC, » indique le rapport. De plus, ajoute les auditeurs, « No proposal was made for the restructuring of the ICC to ensure that better and efficient service delivery to the public is made. »

L’Internal Control Report met en lumière une risque de manipulation dans le dossier Hadj

Un préposé au ministère des Arts et de la Culture nous affirme être au courant de la situation. Notre interlocuteur nous confie d’ailleurs que l’ICC reçoit un budget de Rs 1,3 million annuellement de l’État dans le cadre de l’organisation du Hadj. « C’est d’autant plus regrettable car cela concerne l’argent des contribuables ! », martèle Salim Muthy amèrement.

Les recommandations du rapport

L’ICC dans la tourmente… Salim Muthy sollicitera Pravind Jugnauth