LPG: la STC en passe de commanditer de 15 000 KT au  cout de Rs 1,7 milliard
Le gouvernement mauricien, par l’entremise de la State Trading Corporation (STC), est en passe de commanditer 15 000 KT de Liquified Petroleum Gas (LPG) au coût de 1,7 milliard auprès de Petredec
Actualités

LPG: la STC en passe de commanditer de 15 000 KT au  cout de Rs 1,7 milliard

Le gouvernement mauricien, par l’entremise de la State Trading Corporation (STC), est en passe de commanditer 15 000 KT de Liquified Petroleum Gas (LPG) au coût de 1,7 milliard auprès de Petredec, société de négoce et de transport de GPL, apprenons nous des sources bien informées dans les milieux gouvernementaux.  Il nous revient que cette nouvelle commande s’est avérée nécessaire, d’autant plus que le contrat actuel de 78 000 KT arrive à expiration à la fin de septembre prochain. Il est précisé que cela se fera à travers le Public Procurement.

“Ce nouveau contrat de 15 000 KT de LPG prendra effet à partir du 1er novembre 2020”, affirme-t-on dans les milieux gouvernementaux. “Voici quelques mois la STC a loué une storage capacity d’environ 15 000 KT de LPG auprès de Petredec”, ajoutent les mêmes sources. De ce fait, à l’épuisement du stock actuel, le pays pourrait s’approvisionner à ce storage capacity de Petredec. “Ce volume de LPG a été acheté d’un fournisseur, il y  a quelques temps déjà. Désormais, la STC  envisage d’acheter ce storage tank”, a laissé entendre de responsables à la STC.

Pour rappel: Petredec a achévé l’installation de stockage de GPL sous pression de 15KT à Maurice en 2014.

En mars 2014, on faisait remarquer que Petredec, société de négoce et de transport de GPL enregistrée aux Bermudes, a achevé la construction d’une installation de stockage de GPL sous pression de 15 000 mt (179 millions de barils) à l’Ile Maurice, dans l’océan Indien, a annoncé la société à cette époque.

 L’installation terrestre en propriété exclusive de Port-Louis, qui consiste en une structure en monticule, a été améngée pour l’approvisionnement de l’île et pour créer une plaque tournante pour les réexportations.

La jetée peut accueillir de très gros transporteurs de gaz (VLGC) jusqu’à 84 000 m3, dont Petredec a 12 unités en commande.

L’Afrique de l’Est et l’océan Indien sont des marchés très importants pour Petredec et ce terminal nous aidera à approvisionner la région de manière encore plus compétitive”, avait déclaré la société dans un communiqué. Maurice dépend des importations pour satisfaire la plupart de ses besoins énergétiques.

Par ailleurs, la société envisage de louer au moins 25 000 tonnes de capacité de stockage de GPL en Afrique du Sud. Fin février, il a dévoilé un protocole d’accord avec un opérateur de terminal anonyme prévoyant la construction d’un minimum de 20 000 mt à Richards Bay et de 5 000 mt à Johannesburg.

«Petredec fournit actuellement la majorité du GPL importé d’Afrique du Sud et, grâce à ces installations, nous serons en mesure d’apporter des navires plus grands et de livrer des cargaisons plus importantes», a déclaré la société le 28 février.

Petredec affirme livrer plus de 10 millions de tonnes (119,2 millions de barils) de GPL par an dans le monde.

Interrogé sur cette nouvelle de LPG, personne ni au ministère de tutelle et ni à la STC n’a été en mesure de nous en donner des plus amples détails.

LPG: la STC en passe de commanditer de 15 000 KT au  cout de Rs 1,7 milliard