Actualités

Lux Island Resorts enregistre des pertes à hauteur de Rs 365 M

La reprise partielle des opérations ne suffit pas. En effet, Lux Island Resorts a enregistré des pertes s’élevant à Rs 365 M pour le premier trimestre se terminant au 30 septembre 2020, et ce malgré un revenu total de Rs 330 M. À la même période l’année dernière, le groupe avait enregistré des pertes de Rs 83 M. Les revenus avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) sont négatifs (-Rs 133M) alors qu’ils étaient évalués à Rs 159 M lors du trimestre correspondant au cours de la précédente année financière. Le groupe hôtelier a publié ses résultats financiers hier, le lundi 9 novembre 2020.

« Les perspectives sont très incertaines, ce qui fait qu’il est impossible de prédire l’étendue des dégâts dans le secteur, non seulement à Maurice mais également à travers le monde. Cela étant dit, la direction travaille en étroite collaboration avec le conseil d’administration pour mettre en œuvre des mesures qui consolideront la situation financière du groupe afin de préparer la reprise. Ces mesures incluent, entre autres, des travaux d’entretien et de rénovation pour maintenir le niveau de nos établissements. Nous avons également vendu certains actifs non-essentiels, notamment l’hôtel Le Récif à l’île de La Réunion », explique Désiré Elliah, Chief Executive Officer de Lux Island Resorts.

Durant ce premier trimestre de l’année financière 2020-2021, le groupe a rouvert quatre de ses établissements, à savoir LUX* Saint-Gilles à La Réunion, LUX* South Ari Atoll aux Maldives, Tamassa Bel Ombre et LUX* Grand Gaube à Maurice. La construction de LUX* Grand Baie, qui a débuté en juin 2019, se poursuit de manière satisfaisante. Les travaux avaient été interrompus durant la période de confinement, c’est-à-dire entre mars et juin 2020. L’ouverture de cet établissement cinq étoiles est désormais prévue pour octobre 2021.

Le groupe annonce également que les discussions avec la Mauritius Investment Corporation (MIC) ont bien avancé pour l’achat d’obligations convertibles en action d’un montant de Rs 1 milliard. Au total, l’entreprise émettra 100 « bonds » d’une valeur nominale unitaire de Rs 10 M. Conformément au « Subscription Agreement », le consentement des actionnaires sera demandé lors de la prochaine assemblée générale. Ce soutien financier viendra ainsi s’ajouter au fonds de roulement, et donnera à l’entreprise les moyens nécessaires pour respecter ses engagements auprès de ses partenaires.

Lux Island Resorts enregistre des pertes à hauteur de Rs 365 M