Madagascar : la traque d'un réseau de kidnappeurs en cours
Un certain Mustapha et un autre suspect, Raza, tous deux d'origine indienne, seraient, selon la police malgache, les cerveaux de cette bande.
Actualités Monde

Madagascar : la traque d’un réseau de kidnappeurs en cours

La gendarmerie nationale a revélé l’identité des membres d’un réseau de preneurs d’otages qui sévit à Madagascar. Ils seraient au nombre de sept dont deux seraient des commanditaires. La police malgache a aussi annoncé que certains de ces ravisseurs, dont deux femmes, ont déjà été capturés.

Les gendarmes de la Grande Ile ont réuni la presse samedi 9 mars, pour faire état d’un vaste chasse à l’homme en vue de capturer les sept personnes soupconnées d’être impliquées directement dans des cas de kidnapping dans la capitale malgache, Antananarivo et des environs. Un certain Mustapha et un autre suspect, Raza, tous deux d’origine indienne, seraient, selon la police malgache, les cerveaux de cette bande. Les deux suspects ne seraient pas inconnus de la police ayant déjà été impliqués, entre autres, dans un cas de fusillade avec les forces de police. Les surnoms des autres membres du groupe armé, dont Beaugosse, Laks, Ram. Godogodona, ont aussi été dévoilés par la gendarmerie.

La police a aussi revélé que certains ravisseurs, dont deux femmes, ont déjà été capturés. Ils ont été provisoirement accusés de kidnapping et de trafic d’armes. En effet, lors d’une opération, un demi-million de munitions, quatre armes de guerre et des grenades ont été trouvés en leur possession. Ce sont les opérateurs, d’origine indienne qui sont principalement visés par les ravisseurs, selon la police. Des hommes d’affaires mauriciens ont également été victimes de kidnappeurs.

Madagascar : la traque d’un réseau de kidnappeurs en cours