Le mauvais temps, ajouté à la forte chaleur qui s'abattent sur l'île, les effets secondaires n'ont pas tardé à faire surface.
Des vaccins sont mises à la disposition des patients dans tous les centres de santé à travers l'île
Actualités Sante & Beaute

Maladies saisonnières : Il ne faut pas banaliser la grippe…

Le climat se rafraîchit petit à petit. Vous devrez bientôt sortir les écharpes, les pulls et les couettes, entre autres. En effet, nous entrons graduellement dans la saison hivernale où généralement le climat est favorable à la circulation de virus dans l’air. Cela peut causer des maladies. Le Dr Fazil Kodabacus du ministère de la Santé lance ainsi un appel à toute la population de prendre les précautions nécessaires et de redoubler de prudence surtout les personnes à risques comme les enfants, les personnes âgées et ceux souffrant de problèmes pathologiques.

Les maladies saisonnières les plus fréquentes en hiver sont notamment la grippe (virus H1N1) l’angine, la  bronchite, la fièvre, la gastro entérite et même la dengue. Toutefois, le Dr. Kodabacus déclare qu’il est préférable de miser sur la prévention et ne pas attendre de tomber malade. « La meilleure prévention, c’est la vaccination », affirme-t-il.

D’ailleurs, le ministère de la Santé tient actuellement une campagne de vaccination contre la grippe dans les hôpitaux et centres communautaires à travers l’île et encourage toute la population et les personnes à risque de se faire vacciner au plus vite.

Grippe : Une campagne de vaccination bientôt lancée
Des vaccins seront offerts aux personnes âgées de plus de 60 ans, des enfants portant un handicap

« Il ne faut pas banaliser la grippe, » explique le médecin. Car selon lui, la grippe si elle n’est pas bien traitée, peut emmener des complications de santé par la suite surtout pour les personnes qui souffrent déjà d’un problème pathologique.

Par ailleurs, le Dr Kodabacus explique que quand on tombe malade, il est important «de ne pas essayer de se soigner soi même» mais de consulter et de faire examiner par un médecin. Il fait ressortir, qu’il est important que les patients se fassent soigner aussitôt dans les hôpitaux que les symptômes se manifestent (fièvre, courbatures, toux, vomissements, etc..) mais il faut surtout ne pas se mêler à la foule pour ne pas propager le virus car il est contagieux. Avec les changements climatiques, la chaleur et les intempéries, l’environnement est propice pour le développement du virus, il faut donc aussi bien se protéger de la chaleur et rester bien hydraté.

Voici quelques précautions à prendre pour éviter les maladies saisonnières recommandées par le Dr Fazil Kodabacus :
  • Pour éviter de contracter la grippe, la vaccination est nécessaire en premier lieu en particulier pour les enfants et personnes âgées. En cas de grippe, éviter les foules, rester à la maison pour plus de repos. Consommer des boissons chaudes et beaucoup de fruits et légumes frais et bien s’hydrater régulièrement.
  • La gastro entérite qui se manifeste notamment par des vomissements et le diarrhée est tout aussi fréquente en hiver. Il faut s’assurer de bouillir l’eau avant consommation et de manger que des aliments frais. Éviter de conserver la nourriture au frigo trop longtemps et cuisiner les viandes correctement pour s’assurer que les microbes soient bien détruites.
  • Une angine est une infection au niveau de la gorge principalement au niveau des amygdales. Elle est causée par une bactérie et est caractérisée par un mal de gorge. Dan ce cas, il est important de privilégier les boissons tièdes et ni trop chaudes no trop glacées pour ne pas irriter la gorge. Il faut aussi boire beaucoup de vitamines pour combattre les bactéries. Il faut aussi porter des vêtements chauds pour ne pas attraper froid.
  • La dengue est toujours une menace à Maurice. Causée par la piqûre de moustiques, il faut donc appliquer de la crème anti-moustiques matin et soir. Il faut se débarrasser de l’eau stagnante dans la cour, le toit, les vieux pneus etc. Utiliser des moustiquaires, vapes, etc pour les repousser.

Maladies saisonnières : Il ne faut pas banaliser la grippe…