Manish Gobin tire à boulets rouges sur le DPP
L'Attorney General demande au DPP de « rectifier le tir » dans la sillage du jugement du Full Bench de la Cour suprême
Actualités

Manish Gobin tire à boulets rouges sur le DPP

Manish Gobin n’a pas manqué d’égratigner le Directeur des Poursuites Publiques (DPP), Saryajit Boolell. Ce dernier, à son avis,  n’avait constaté aucune anomalie dans le contrat alloué à la compagnie de Vikram Bhunjun en 2016. L’Attorney General demande ainsi au DPP de « rectifier le tir » dans la sillage du jugement du Full Bench de la Cour suprême qui a donné gain de cause au State Trading Corporation (STC). C’était  lors de la rencontre hebdomadaire du gouvernement avec la presse, au Sun Trust Building, ce samedi 1er juin.

Manish Gobin, Attorney General

« Les termes du contrat de Betamax sont choquants, inimaginables et selon la Cour suprême, illégaux », a affirmé Manish Gobin. Citant une des clauses du jugement de la Cour, il dira que les juges ont noté que le contrat liant la STC à Betamax est « Flaguant and concrete breach of public procument legislation and acted to secure the protection of good governance of public funds would violate the fundamental the legal order of Mauritius. » « Voilà le type de contrat que le Ptr a signé à l’époque où il dirigeait le pays.»

L’Attorney General ajoute que ce n’est pas un jugement à interpréter. « C’est extrêmement clair dans des mots très forts que le Full Bench de la Cour suprême a condamné ce contrat illégal. »

Ashit Gungah : « … le pays est soulagé »

Ashit Gungah a, pour sa part,  assuré que l’actuel gouvernement avait, en 2014, pris l’engagement auprès de la population de nettoyer le pays en prenant des décisions qu’il fallait. «  Je dois dire que mettre fin aux services de Red Eagle de Betamax n’était pas une décision facile. Mais on n’avait pas d’autres choix et aujourd’hui le pays est soulagé parce que  « Ti pe pran millard ti pe mett dan poss. Sa mem ti pe fer avel la popilation

Selon lui, certains politiciens déclarent « zot patriote et aspire a rediriz sa pays la. Zot ti pe fer la priere pou STC perdi case la. Ena ti pe dir pou ale paye Rs 4,5 milliards. On ne peut permettre à des personnes jouer avec l’avenir du pays. Nous sommes satisfaits du jugement ».

Manish Gobin tire à boulets rouges sur le DPP