Mardayah Yeru Kunondu, l’Ombudsperson for Financial Services a prêté serment ce matin
Ce dernier était un ancien cadre de la Banque de Maurice et son bureau est situé au 8eme étage de la SICOM Tower, à Ebene.
Actualités

Mardayah Yeru Kunondu, l’Ombudsperson for Financial Services a prêté serment ce matin

Me Mardayah Kona Yeru Kunondu, l’Ombudsperson for Financial Services a prêté serment à la State House, ce vendredi 1er mars. Ce dernier était un ancien cadre de la Banque de Maurice et son bureau est situé au 8e étage de la SICOM Tower, à Ebene. Cette instance agira comme un chien de garde dans les cas de litiges concernant les services financiers bancaires ou non-bancaires.

Le projet de loi, relative à l’institution du bureau de l’Ombudsperson for Financial Services, avait été voté à l’Assemblée nationale, par le ministre des Services Financiers et de la Bonne gouvernance, le 4 décembre 2018. Cette nouvelle entité vient  assurer la protection des consommateurs des services financiers bancaires et non bancaires.

C’est devant le président de la République apr intérim, Barlen Vyapoory que Me Mardayah Kona Yeru Kunondu, l’Ombudsperson for Financial Services a prêté serment à la State House, ce matin.

Selon le ministre Sudhir Sesungkur, le bureau de l’Ombudsperson for Financial Services «contribuera à apporter davantage d’intégrité et permettra aussi au public d’avoir une instance à laquelle il peut faire appel, présenter ses  doléances et régler ses litiges, au lieu de se rendre en Cour.»

« Le gouvernement est conscient de ses responsabilités et de son devoir de protéger tous les citoyens de la République. L’Ombudsperson sera à l’écoute des personnes qui ont des doléances liées aux secteurs bancaires et non bancaires. Je lance un appel aux membres du public pour que les cas rapportés soient genuine. Il faut comprendre que l’Ombudsperson est une voix pour protéger les consommateurs», ajoute-t-il.

Avec l’avènement de l’Ombudsperson for Financial Services, les plaintes relatives au secteur des services financiers, bancaires et non bancaires, ne seront plus traitées par la Banque de Maurice et la Financial Services Commission. Désormais, les personnes se sentant lésées dans leurs droits, sont appelées à loger leurs plaintes au bureau de l’Ombudsperson for Financial Services, selon les procédures, prescrites dans la loi.

 Mardayah Yeru Kunondu, l’Ombudsperson for Financial Services a prêté serment ce matin