Matrix PowerWatch 2, la montre qui se recharge par la chaleur corporelle
Baptisée Matrix PowerWatch 2, elle se recharge par la chaleur corporelle dégagée par le poignet de son propriétaire et par le soleil.
Monde Tech

Matrix PowerWatch 2, la montre qui se recharge par la chaleur corporelle

Imaginez une montre connectée qui se recharge par la chaleur humaine ou le soleil. La Matrix PowerWatch 2, présentée à Las Vegas par Matrix Industries réunit toutes ces qualités, sauf qu’il est impossible, pour le moment d’y télécharger des applications tierces ou de passer des appels.

L’autonomie est le principal inconvénient des montres connectées à ce jour. Ce type de téléphone requiert un recharge quotidienne. C’est pour cette raison qu’une montre est particulièrement remarquée au CES de Las Vegas cette année, le plus grand salon high-tech au monde. Baptisée Matrix PowerWatch 2, elle se recharge par la chaleur corporelle dégagée par le poignet de son propriétaire et par le soleil. L’appareil se sert de la différence de température entre son dos et le corps de l’utilisateur pour générer de l’électricité.

Cela fait plusieurs années que les regards se tournent vers Matrix Industries. Le premier modèle de montre de atrix Industries avait r emportéle concours du Last Gadget Standing pendant l’édition 2017 du CES. Deux ans plus tard, l’industrie présente une technologie beaucoup plus aboutie pour sa PowerWatch 2. Fini le noir et blanc, l’écran de 1,2 pouce se dote de couleurs. Et le GPS est enfin disponible.

Une montre idéale pour les sportifs

Mais comme le rappelle le média américain The Verge, la PowerWatch 2 ne fait pas (encore) d’ombre aux montres comme l’Apple Watch ou la Samsung Galaxy Watch. Il est en effet impossible de télécharger des applications ou de faire un appel. Un choix assumé par Matrix, qui affirme cibler un public spécifique.

Pensée pour les sportifs de plein air, la PowerWatch 2 intègre une fonction de suivi de la fréquence cardiaque, une boussole et un suivi de l’activité via le GPS. Elle est par ailleurs étanche jusqu’à 200 mètres de profondeur. Le design de la montre est assez imposant avec un boitier en aluminium de 42 millimètres et un large bracelet en caoutchouc.

La première expédition est prévue pour juin 2019.