Mauritius Cinema Week : Des projets de Rs 900 millions générés
Nando Bodha, président du comité organisateur de la Mauritius Cinema Week entouré de François Guibert et Pradeep Roopun
Actualités

Mauritius Cinema Week : Des projets de Rs 900 millions générés

L’organisation de la deuxième édition de la Mauritius Cinema Week a coûté environ Rs 15 millions. C’est ce qu’ont annoncé les membres du comité organisateur, ce jeudi 25 octobre. Ils animaient une conférence de presse pour faire un bilan de la semaine du cinéma.

François Guibert, Chief Executive Officer (CEO) de l’Economic Development Board (EDB), a déclaré que la deuxième édition a généré des projets potentiels de Rs 900 millions. Il s’est par ailleurs dit impressionner par la Mauritius Cinema Week « qui a été extrêmement brillante ». Selon lui, ce montant vient s’ajouter au Rs 800 millions déjà existantes en faisant référence à la première édition de la semaine du cinéma. Il y a notamment la mise sur pied d’une académie de cinéma, la création de studios VFX ou l’animation digitale.

Le CEO de l’EDB a affirmé que pour 2018 et 2019, il y a un carnet de commandes d’environ Rs 1,7 milliards. De plus, depuis le début de 2018, jusqu’à présent, il y a eu la création de 500 emplois de plus. Il y a ainsi quelques 2 000 personnes qui travaillent dans ce secteur, en ajoutant les 1 500 emplois déjà existants.

François Guibert a également parlé de plusieurs projets pour le futur, dont, la mise en place d’un centre financier pour la production de film, la « global animation » et le « gaming ». Il a par ailleurs cité la création d’un studio et des écoles de formation pour les acteurs et techniciens.

« L’objectif de l’EDB est de faire de ce secteur une vraie industrie de divertissement et du cinéma dans les années à venir ».

Pour Nando Bodha, président du comité organisateur du Cinema Week, le monde est en train de vivre un moment ou l’industrie du divertissement est « en explosion ». Il a souligné que le monde vit dans une ère de « enjoy as you go ». Il a affirmé qu’il a une demande « extraordinaire » de produits artistiques.

Selon lui, l’idée derrière la deuxième édition de la Mauritius Cinema Week était de passer un autre pilier du domaine cinématographique, soit celui de la rédaction de scénario, le casting ou le montage financier. Pour rappel, la première édition était axée sur la promotion du Film Rebate Scheme.

Le président du comité organisateur de la semaine du cinéma a expliqué que l’idée derrière l’événement était « de faire l’interface entre l’offshore banking de Maurice comme un centre financier et le lieu de tournage ».

L’objectif principal était donc de faire de Maurice une plaque tournante de financement de cinéma et de faire en sorte que le Film Rebate Scheme devienne un pilier économique autour du tournage.

Nando Bodha a par ailleurs souligné que la prochaine étape est de mettre un place un plan dans la rédaction de scénario. « On veut encourager les gens de venir écrire le scénario à Maurice ».

Pour le ministre des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun, la Mauritius Cinema Week a été un « boost » pour la communauté des acteurs. Selon lui, cette deuxième édition était l’occasion de prendre conscience de « la réalité sur le terrain et de voir plus loin que le côté glamour ».  Il a aussi parlé de beaucoup d’opportunités dans ce secteur, comme la création d’emploi.

« Nou bizin krwar dan nou potansyel », a-t-il déclaré.

Mauritius Cinema Week : Des projets de Rs 900 millions générés