MCBIF: la médiation bancaire et l’Intelligence Artificielle au menu d’une conférence les 3 et 4 juillet
C’est ce qu’ont annoncé les responsables du MCBIF, lors d’une conférence de presse au  MCB Center, Port-Louis, mardi 2 juillet,
Actualités

MCBIF: la médiation bancaire et l’Intelligence Artificielle au menu d’une conférence les 3 et 4 juillet

La médiation bancaire, les données personnelles et l’Intelligence Artificielle sont au menu d’une conférence de deux jours ( 3 et 4 juillet), au Labourdonnais Waterfront Hotel, à l’initiative de la MCB Institute of Finance.  C’est ce qu’ont annoncé les responsables du MCBIF, lors d’une conférence de presse au  MCB Center, Port-Louis, mardi 2 juillet, Une  rencontre avec la presse qui a réuni deux conférenciers français, en l’occurrence Jean-Louis Guillot et Emmanuel Jouffin, considérés comme deux grosses pointures en droit bancaire.

«Nous sommes extrêmement heureux d’accueillir messieurs Emmanuel Jouffin et Jean-Louis Guillot pour cette conférence de deux jours. Ils sont des experts en matière de droit bancaire, un domaine d’expertise d’importance pour le secteur. A travers cette initiative, le MCB IF démontre sa vision pédagogique d’excellence et sa volonté de vulgariser des sujets pointus», a affirmé la MCB Consulting Services Ltd, Jean Michel Felix, Chief Executive en présence des deux conférenciers, de la juriste de banque Roselyne LeBrasse-Rivet, également membre de l’Association Nationale des Juristes de Banque (France) et ancienne Directrice du Service Juridique de la MCB et le Head of Uniciti Education Hub, Marc Desmarais. «Cette conférence va aussi dans la droite ligne de la volonté de MCB IF d’être une référence en matière de formation à l’intention des professionnels de la banque et du secteur de la finance à Maurice et dans la région», a-t-il ajouté.

Cette conférence verra la présence d’acteurs de haut niveau du monde des affaires, de celui de la politique et du juridique local. Jean-Louis Guillot se penchera, le 3 juillet sur le thème Médiation bancaire : une réalité, alors que le lendemain, Emmanuel Jouffin abordera le thème Fintech, données personnelles et IA : les nouveaux horizons du monde bancaire.

Il est souligné que Jean- Louis Guillot a consacré l’essentiel de sa carrière dans le domaine bancaire, plus particulièrement à la direction juridique de BNP Paribas jusqu’en 2010, date à laquelle il a été nommé conseiller de la direction générale du groupe. Il a également exercé les fonctions de président du Comité juridique de la Fédération bancaire française pendant 10 ans. Il a été membre du bureau du droit de l’entreprise du MEDEF et membre du conseil de la Vie Sociale et des Etudes. «Jean-Louis Guillot a également participé à la création de l’Ecole de droit de l’Université de Paris 2 Panthéon-Assas, où il enseigne comme professeur au Centre de Formation de la Profession Bancaire», souligne un communiqué de la MCB.

De son côté, Emmanuel Jouffin est Docteur en droit privé de l’Université de Paris I. L’essentiel de sa carrière, il l’a passée dans le monde bancaire. Vice-président de l’Association Nationale des Juristes de Banque et co-animeur de la rubrique régulation et conformité de la revue ‘Banque’, il est lauréat d’une mention spéciale du Prix Turgot pour un ouvrage collectif, dédié aux déclarations de soupçons dans le cadre de la lutte antiblanchiment.

« La médiation bancaire est, en France, une pratique qui prend de l’importance. Les solutions en cas de litige bancaire étaient d’aller vers une autre banque, de rester avec la banque, tout en gardant une frustration, ou de choisir de faire un contentieux. Aujourd’hui, une solution est la médiation bancaire. Ce à quoi le client à droit… », a affirmé Jean-Louis Guillot. Pour sa part, Emmanuel Jouffin a soutenu : «Au niveau de la Fintech, nous voyons une véritable émergence des néo banques. L’Intelligence Artificielle fait peur ! Car il y a une peur que l’IA va éliminer l’humain. Dans quelle mesure sommes-nous en concurrence face à l’IA ? Qui est le plus à craindre, l’IA ou l’humain ? Des questions sur lesquelles nous nous pencherons lors du deuxième jour de la conférence ».

Pour ce qui est du MCBIF, lancé en mars dernier en partenariat avec Uniciti Education Hub, il a pour objectif «d’apporter aux professionnels du secteur bancaire et de la finance une formation spécialisée et continue dans le secteur bancaire et financier.» Il est souligné que des «short courses» en ligne sont proposés alors qu’un Masters et une Licence seront aussi disponibles. Le MCB IF offre des cours avec des institutions internationales de haut calibre en l’occurrence l’Université Paris II, Panthéon-Assas, la Retail Banking Academy et Emeritus Institute of Management.

MCBIF: la médiation bancaire et l’Intelligence Artificielle au menu d’une conférence les 3 et 4 juillet