Médine: «Définir ensemble les besoins et spécificités propres à la carrière de chacun»
«Nous avons rencontré avec la MCIA un par un les employés de l’usine pour définir ensemble les besoins et spécificités propres à la carrière de chacun. Les discussions impliquent des demandes de part et d’autres qui doivent être étudiées par toutes les parties.»
Actualités

Médine: «Définir ensemble les besoins et spécificités propres à la carrière de chacun»

Sollicitée en vue de lui permettre d’expliquer les 27 points litigieux qui subsistent par rapport aux salaires et lopins de terres des employés, ainsi que le suivi par rapport au projet de fermeture de l’usine sucrière de Médine, la direction à travers la cellule de communication nous explique : «Nous avons rencontré avec la MCIA un par un les employés de l’usine pour définir ensemble les besoins et spécificités propres à la carrière de chacun. Les discussions impliquent des demandes de part et d’autres qui doivent être étudiées par toutes les parties.» Cela avant d’ajouter : «Dans la grande majorité des cas, nous sommes alignés ce qui est très positif. Il reste certains points à finaliser dans d’autres.»

S’agissant du suivi par rapport à la fermeture de Médine, la cellule de communication souligne : «Les réunions et consultations menées par la MCIA auprès de toutes les parties prenantes suivent leurs cours et des rencontres se tiennent plusieurs fois par semaine, notamment avec les employées concernés par une fermeture éventuelle de l’usine.»

Pour ce qui est du choix du terrain à être morcelé en lotissements pour être octroyés aux employés, la cellule de communication de Médine consent : «Les employés ont fait part à Medine de leur souhait de bénéficier d’un terrain spécifique. Après étude, le conseil d’Administration a approuvé sur le principe cette requête.»

 Interrogée sur l’usine sucrière alternative vers laquelle les cannes de Médine Factory Area seront acheminées, notre interlocutrice répond : «La MCIA mène des études quant à la destination future des cannes de Médine et des planteurs de la région. C’est le ministère qui, à partir des recommandations de la MCIA, reste le seule décisionnaire quant à l’acheminement des cannes et les conditions qui y seront applicables.»

Médine: «Définir ensemble les besoins et spécificités propres à la carrière de chacun»

A lire aussi: https://www.inside.news/medine-fermeture-27-cas-litigieux-par-rapport-aux-salaires-en-suspens/