Medine: “Nous sommes prêts pour entamer les travaux d’aménagement de ce terrain”
“Nous sommes aujourd’hui fin prêts pour entamer les travaux d’aménagement de ce terrain ( d’une superficie de 23 arpents, ndlr), mais sommes toujours en attente de la finalisation de certaines formalités administratives de la part des autorités concernées, telles qu’elles sont établies dans les conditions de fermeture de l’usine, afin de pouvoir commencer”: c’est ce qu’a affirmé la direction de Médine groupe
Actualités

Medine: “Nous sommes prêts pour entamer les travaux d’aménagement de ce terrain”

“Nous sommes aujourd’hui fin prêts pour entamer les travaux d’aménagement de ce terrain ( d’une superficie de 23 arpents, ndlr), mais sommes toujours en attente de la finalisation de certaines formalités administratives de la part des autorités concernées, telles qu’elles sont établies dans les conditions de fermeture de l’usine, afin de pouvoir commencer”: c’est ce qu’a affirmé la direction de Médine groupe, à Inside News, hier après-midi, 30 juin, suite à l’appréhension des ex-employés de Medine Sugar Milling Ltd (MSML) par rapport aux retards accumulés pour l’obtention de leurs lopins de terres. Les ex-employés de Medine, rappelons-le, ont brandi la menace d’une éventuelle manifestation devant le quartier général de Medine, à Bambous au cas  d’un quelconque irrespect de l’engagement pris.

Parallèlement, nous apprenons qu’une réunion, regroupant les représentants d’employés, ceux du syndicat et ceux de la direction de MSML est fixée à jeudi 9 juillet à 15 heures, au siège de la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA), sous la présidence du Project Executive VRS/Blue Print, Rajeshnarain Gutteea. Une réunion qui est enfin convoquée après l’annulation de celle prévue au même endroit, le 23 juin dernier. C’est ce qu’a confirmé, Pritam Busawon, représentant des employés de MSML, à Inside News, hier soir. “Cette réunion qui revêt d’une grande importance portera sur les problèmes y relatifs à l’octroi de lopins de terres à 98 ex-employés de Medine (artisans et membres du personnel), ainsi que le Medical Scheme”, a affirmé, pritam Busawon, un des représentants des ex-employés de MSML.

Dans ce contexte, l’employeur tient à préciser que Medine “a tenu l’ensemble de ses engagements, tels que requis dans les conditions de fermeture de l’usine, dont le paiement d’une compensation de Rs 156 millions à la centaine d’employés”

 Dans le cadre de la fermeture de l’usine sucrière de Medine, le 15 avril 2019, l’employeur a soutenu qu’un “ensemble de conditions et de mesures avaient été définies et convenues avec les autorités, dont l’attribution aux employés concernés par cette fermeture, d’un terrain de 23 arpents situé à Cascavelle.”

Tout en confirmant que Medine a obtenu des autorités une Letter of Intent en janvier 2020, l’employeur a insisté d’avoir “rencontré, dès le 14 février 2020, l’ensemble des employés et leurs représentants syndicaux lors d’une réunion durant laquelle les prochaines étapes et permis nécessaires pour pouvoir lancer les travaux leur ont été communiqués.” Cela avant de concéder que “La prochaine réunion planifiée n’a pu être organisée pour des raisons évidentes durant le confinement et se tiendra très prochainement.”

 Par ailleurs, MSML a donné l’assurance qu’elle travaille et continuera à travailler en étroite collaboration avec la étroitement MCIA et le ministère de l’Agro-Industrie afin de faire avancer ce dossier. “Nous sommes confiants que ces formalités seront finalisées sous peu, nous permettant de lancer les travaux dans les semaines qui suivent”, a rassuré la direction de MSML.

Medine: “Nous sommes prêts pour entamer les travaux d’aménagement de ce terrain”