Metro Express – Bodha: «Un rêve de 30 ans devenu réalité»
«A ce jour, la 1ère phase du projet, qui comprend le tronçon de Rose Hill à Port Louis, est achevée à environ 95%», a déclaré le ministre Bodha.
Actualités

Metro Express – Bodha: «Un rêve de 30 ans devenu réalité»

«Metro Express, est un rêve de 30 ans devenu réalité. Nous dotons notre pays d’un système de transport en commun le plus moderne que le pays puisse se permettre de le faire. Nous avons agi de manière responsable dans le meilleur intérêt de la population et du pays. L’histoire se rappellera de cela», a affirmé le ministre des Infrastructures publiques et des Transports Terrestres, Nando Bodha en guise de conclusion à sa réponse à la PNQ du leader du l’Opposition, mardi 17 septembre. Il a remercié Xavier-Luc Duval de cette question qui lui a permis d’indiquer les progrès substantiels réalisés jusqu’à ici. «A ce jour, la 1ère phase du projet, qui comprend le tronçon de Rose Hill à Port Louis, est achevée à environ 95%», a déclaré le ministre Bodha.

Soulignant que le projet Metro Express progresse de manière substantielle, il a fait remarquer que tous les travaux d’infrastructures majeurs sont achevés : tous les ponts et ceux de Rose Hill, St Louis et Caudan, ainsi que les passages souterrains à Chebel, Montée S et Coromandel.

Le ministre Bodha a souligné que la pose des rails entre Rose Hill et le dépôt est complétée à 100%. La pose des rails entre les dépôts et Victoria en est à l’avance et devrait se terminer pour les essais.

Billeterie électronique

La billetterie électronique est installée dans quatre des sept stations et l’installation dans les stations restantes est en cours, a-t-il dit. L’installation des équipements de communication et de surveillance est terminée dans 4 des 7 stations.

S’agissant de la partie (b) (i) de la question, Nando Bodha a affirmé : «Je suis informé que tout au long du cycle du projet, la sécurité a été un facteur clé tout au long de la conception, du développement, de la mise en œuvre et ensuite de l’exploitation commerciale.» Cela avant d’ajouter : «La conception et le développement du projet ont été développés selon une approche totalement intégrée, tenant compte des différentes exigences fonctionnelles, réglementaires et réglementaires, des normes de sécurité locales et internationales et des conditions d’approbation de la planification en vigueur à Maurice.»

Metro Express : La pose des premiers rails prévue pour cet après-midi
La pose des rails entre les dépôts et Victoria en est à l’avance et devrait se terminer pour les essais.

 Rappelant que les capitaines de train et les contrôleurs sont les postes critiques pour la sécurité au niveau des opérations, Nando Bodha a soutenu qu’il est  primordial de disposer d’une équipe dédiée et qualifiée pour gérer de telles opérations. Dans ce contexte, une équipe expérimentée composée de six capitaines de train et de deux contrôleurs a été nommée par le consultant SMRT pour assurer la sécurité des opérations, en plus de 22 capitaines de train locaux, a-t-il dit.

Procédures de sécurité

«Parallèlement, les capitaines de train locaux suivent une formation en classe ainsi qu’une formation avec les capitaines de train expérimentés», a déclaré le ministre Bodha.

En outre, il a souligné que la Metro Express Ltd (MEL) a déjà élaboré une série de politiques et de procédures de sécurité, telles qu’un système de gestion de la sécurité, un système de gestion de la qualité, des procédures d’utilisation normalisées et des procédures d’urgence.

Il a souligné que l’équipe du projet SCE / SMRT ORS aide Metro Express à honorer son engagement envers le public en faveur d’un service de transport public «sûr, fiable, respectueux de l’environnement et centré sur le client», en renforçant les capacités du personnel de Metro Express pour diriger, assister et accompagner le personnel de la MEL.

Dans une perspective d’atténuer l’incidence du trafic ferroviaire léger sur les opérateurs d’autobus existants en termes de perte d’usagers et de revenus, le ministre Bodha a déclaré que les itinéraires de desserte sont attribués aux entreprises d’autobus les plus touchées qui fournissent actuellement un service le long du corridor métropolitain de Rose Hill à Port Louis. En conséquence, la NLTA a approuvé l’attribution des 19 itinéraires de desserte comme suit: Rose Hill Transport (10 itinéraires) ; UBS (5 itinéraires), CNT (3 intinéraires); et TBS (1 route).

Consultations

Les compagnies d’autobus susmentionnées ont demandé à être modifiées en fonction de leur licence de service routier concernant 55 autobus, avec conducteurs et conducteurs, d’une longueur ne dépassant pas 9 m pour circuler sur les routes de dégagement identifiées, comme suit: RHT (23 bus), UBS (18 bus), CNT (11) et TBS (3 bus).

Un Electronic Ticketing System (ETS) serait installé dans tous les bus d’alimentation et serait intégré à l’ETS du Metro Express. La carte à puce sans contact (ME Card) du Metro Express sera utilisée sur tous les bus. «Mon ministère mène actuellement des consultations avec les différents exploitants d’autobus concernés et j’ai prévu une réunion avec eux la semaine prochaine pour mettre au point tous les détails pertinents», a affirmé Nando Bodha. De même, pour les taxis, a-t-il souligné, le ministère envisage d’étendre le système de l’ETS de Metro Express à ceux qui souhaitent y participer, afin de faciliter les paiements avec la MECard et de parvenir à une meilleure intégration avec le réseau de TLR.

Nando Bodha a rappelé que le gouvernement a institué un comité ministériel, présidé par le DPM et ministre de l’Énergie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, chargé d’étudier l’impact du Metro Express sur le secteur des autobus et de formuler des recommandations sur la meilleure façon de procéder afin d’assurer intégration du système d’autobus au Metro Express.

Economies de 10 à 15%

Il a affirmé que le gouvernement souhaite revoir le programme de voyage gratuit et le programme de récupération des bus de manière à être «plus transparents, durables et responsables.» «La firme PWC a recommandé que cette réingénierie permette de réaliser des économies de 10 à 15% du budget total de Rs 2 milliards et que cet argent soit réinjecté dans le secteur des autobus», a rassuré le ministre Bodha. Aussi, il s’est réjoui que la Chine a accepté d’octroyer une subvention spéciale de Rs 500 millions qui servira à financer l’acquisition d’une centaine d’autobus électriques, destinés à desservir les routes de desserte.

Il a dit envisager de poursuivre les consultations avec les représentants des syndicats et tous ceux qui pourraient être affectés par le projet Metro Express afin de garantir un système de transport en commun intégré dans lequel les intérêts des acteurs existants seront dûment sauvegardés. Les services de conducteurs de bus seraient maintenus dans des bus de service. Selon nos prévisions, 200 bus seraient impliqués, 100 seraient utilisés comme bus de connexion et 100 seraient attribués à de nouveaux itinéraires. Aucun licenciement de travailleurs n’est envisagé. En outre, le système de billetterie électronique permettrait toujours que le conducteur se trouve dans l’autobus pour assurer le confort et la sécurité des passagers.

Metro Express – Bodha: «Un rêve de 30 ans devenu réalité»