MMM:  Guerre larvée entre Paul Bérenger et Madun Dulloo sur le Primeministership
La volonté, la détermination et la persistance du leader des Mauves de vanter sur tous les toits que le MMM ira seul aux prochaines élections et présentera Paul Bérenger comme Premier ministre fait des remous et fait débat à voix basse au sein du parti.
Politique

MMM:  Guerre larvée entre Paul Bérenger et Madun Dulloo sur le Prime ministership

Une guerre larvée aurait lieu, actuellement, entre le leader du MMM, Paul Bérenger et son poulain, Madun Dulloo sur le Prime ministership. Ou encore, un froid qui serait installé entre les deux hommes. La volonté, la détermination et la persistance du leader des Mauves de vanter sur tous les toits que le MMM ira seul aux prochaines élections et présentera Paul Bérenger comme Premier ministre fait des remous et fait débat à voix basse au sein du parti. Il nous revient que cette énième stratégie du leader historique du MMM de se présenter à nouveau comme Premier ministre en vue de la reconquête du pouvoir engendrait des frustrations parmi les “Premiers ministrables” du parti et non des moindres.

Selon nos recoupements, Madun Dulloo, ancien dauphin du MSM, sous le règne de sir Anerood Jugnauth et ancien Senior Minister ( ministre de l’Agriculture, ministre des Affaires étrangères [sous Navin Ramgoolam], ndlr), fondateur du Mouvement Militant Socialiste Mauricien (MMSM) avec l’emblème roue de charrette qui est revenu au devant de la scène politique en réintégrant le Comité Central du MMM en juin 2018 avant d’être coopté au Bureau Politique deux mois après, avait organisé une réunion du comité régional no 6 (Grand Baie/Poudre d’Or), à laquelle Paul Bérenger était invité, le 5 avril dernier.

«Lors de son intervention, Madun Dulloo a dit que si le MMM va seul aux élections générales avec Paul Bérenger comme PM, le parti les perdra d’avance. Cela d’autant plus que dans les zones rurales, l’électorat ne votera pas pour le MMM. Il a soutenu qu’il faudrait un hindou et de surcroît un « vaish » pour occuper le poste de Premier ministre», affirme-t-on dans les milieux du régional du no 6. Il nous revient que, par la suite, de militants de cette branche du MMM ont commencé à questionner Paul Bérenger. Ce qui lui aurait mis mal à l’aise.

Selon nos informations dignes de foi, Madun Dulloo aurait été appelé à fournir des explications au leader du MMM, en cercle fermé, à l’issue de la dernière réunion du BP, lundi 8 avril. Selon d’autres sources, on laisse entendre que le cas Dulloo n’aurait pas été soulevé lors de cette réunion du BP. En revanche, tout laisse croire qu’aucune décision sur le sort de Madun Dulloo n’a été prise jusqu’ici.

«Il est explicite que Madun Dulloo qui était dans le bon carnet de Paul Bérenger insiste à devenir Premier ministre. Comme quoi, le dauphin ne pouvait pas rester en tant que dauphin. Mais, lorsqu’il a été battu à plates coutures à l’élection du BP mauve, cela a démontré qu’il existe une fronde anti-Dulloo au MMM», a soutenu un membre du BP du MMM. «Il faut se rappeler que Dulloo a eu des problèmes avec Pradeep Jeeha et Ajay Gunness. Maintenant que Jeeha est parti, il n’est un secret de polichinelle qu’Ajay Gunnesh caresse le rêve de devenir Premier ministre. Aussi, c’était le tandem Jeeha-Gunness qui avait fait du lobbying pour favoriser Nita Juddoo au détriment de Vijay Makhan en vue de l’obtention de l’investiture du MMM à la partielle au no 18»

Sollicité en vue de lui permettre d’expliquer le froid ou encore la guerre larvée entre lui et Paul Bérenger, Madun Dulloo dans une déclaration à Inside News a tout nié : «Moi, je sais qu’il fait froid actuellement à l’extérieur. Il y a alerte de fortes pluies ( dimanche 14 avril, ndlr). C’est la première fois que j’apprends qu’il y aurait un froid entre Paul Bérenger et moi.» Il a précisé que la question d’accoder le Prime ministership à Paul Bérenger a été avalisée par la dernière assemblée des délégués.

Interrogé sur le fait qu’il serait le dauphin de Paul Bérenger, Madun Dulloo a lancé : «Zot koze dauphin. Dauphin zot finn noye dauphin depi longtemps…» Selon d’autres sources, nous apprenons que Madun Dulloo a participé aux délibérations du CC mauve, le samedi 13 avril. A cette occasion, Paul Bérenger aurait échangé une “warm welcome”, voire une bonne poignée de mains avec Madun Dulloo.

MMM:  Guerre larvée entre Paul Bérenger et Madun Dulloo sur le Prime ministership