Actualités

Mooland exporte son savoir-transporter au-delà des frontières

L’expertise réunionnaise au service du réseau de transport urbain guyanais ! La Délégation de Service Public (DSP) obtenue par le groupement Mosaïque – dont l’un des principaux actionnaires est le Groupe Mooland – pour la gestion et l’exploitation du réseau des six communes de la communauté d’agglomération du Centre Littoral (CACL) de la Guyane entrera en vigueur dans les semaines à venir. Le groupe devient, ainsi, le premier transporteur français de l’outre-mer et entend valoriser son savoir-faire en s’appuyant sur les compétences locales.

C’est au mois de février dernier que cet appel d’offres a été remporté par la société MOSAIQUE, filiale guyanaise du groupe Mooland, et le contrat a été signé le 12 mars dernier dans les locaux de la CACL à Matoury, en présence de sa présidente, Marie Laure Phinera Horth, ainsi que de Loqman Mooland et de Carla Baltus, respectivement Président et Directrice Générale de MOSAIQUE. Après avoir remporté le marché de transports scolaires à Mayotte en 2010, c’est une nouvelle étape que franchit le groupe en s’installant dans la région sud-américaine du globe.

« Nous en sommes extrêmement fiers ! » déclare d’emblée Loqman Mooland. « Nous renforçons notre présence au-delà de nos frontières après plus de 60 années d’expérience sur le territoire réunionnais et 10 ans à Mayotte. L’originalité du projet porté par la CACL fait que les défis à relever par MOSAIQUE sont nombreux, notamment :

  • S’associer à la CACL au travers d’une SEMOP ;
  • Diriger la SEMOP dans le cadre d’une gouvernance partagée, la CACL assurant la présidence et MOSAIQUE, la direction générale et opérationnelle ;
  • Assurer avec succès le passage d’un mode de gestion en Régie intra-communautaire vers une structure de droit privé ;
  • Réussir le transfert et l’intégration du personnel de la Régie dans la SEMOP, dont une majorité relève du
  • statut de fonctionnaire ; et
  • Contribuer à la réalisation du futur Transport en Commun en Site Propre (TCSP) de l’agglomération, puis intégrer l’ambitieux projet Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à horizon 2023.

Nous disposons pour cela d’une équipe solide et d’expérience qui œuvre chaque jour pour offrir un service de qualité aux usagers du réseau de transport sur le territoire de la CACL. Certains membres de notre personnel de La Réunion se sont rendus sur place à Cayenne ces derniers mois pour partager leur savoir-faire et aider nos collaborateurs guyanais à préparer dans les meilleures conditions le démarrage de la DSP », ajoute-t-il.

Ce sont quelque 140 salariés et 35 autobus qui sont mobilisés autour de ce nouveau challenge, dont la mise en œuvre a commencé depuis le début du confinement. À l’horizon 2023, la collectivité mettra en service des Bus à haut niveau de service (BHNS). « Ces véhicules modernes et propres disposeront de voies qui leur seront entièrement réservées. Ce projet, qui s’inscrit dans un programme global de modernisation, fluidifiera le réseau et améliorera son attractivité au bénéfice des usagers », affirme le Président du groupe Mooland.

Profitant de cet événement, Loqman Mooland a tenu à remercier tous les salariés de son groupe à l’île de La Réunion pour leur entière implication dans l’exercice de leur mission de service public. En février, il annonçait à ses partenaires sociaux la bonne nouvelle. « Nous venons de décrocher avec succès la délégation de service public (DSP) de transport urbain de la ville de Cayenne en Guyane, un succès que j’entends dédier à vous tous, hommes et femmes qui œuvrez depuis tant d’années pour faire de notre groupe ce qu’il est aujourd’hui. Aussi, j’ai l’immense plaisir de vous annoncer que je proposerai à mon conseil de surveillance de verser une récompense aux salariés, une manière pour moi de saluer votre mérite et de vous exprimer ma reconnaissance pour le formidable travail accompli jusqu’ici ».

Mooland exporte son savoir-transporter au-delà des frontières