MRA: Rs 10,6 milliards déboursées sous le WAS et le SEAS à ce jour
Rs 10,6 milliards, soit Rs 8,2 milliards sous le Wage Assistance Scheme (WAS) et Rs 2,4 milliards sous le Self-Employed Assistance Scheme (SEAS) sont déboursées à ce jour par le gouvernement à travers la Mauritius Revenue Authority (MRA),.
Actualités

MRA: Rs 10,6 milliards déboursées sous le WAS et le SEAS à ce jour

Rs 10,6 milliards, soit Rs 8,2 milliards sous le Wage Assistance Scheme (WAS) et Rs 2,4 milliards sous le Self-Employed Assistance Scheme (SEAS) sont déboursées à ce jour par le gouvernement à travers la Mauritius Revenue Authority (MRA), en vue de venir en vue de venir aux travailleurs du pays, confrontés à la pandémie du Coronavirus (Covid-19) depuis mars dernier. C’est ce qui ressort d’un document, émanant du ministère des Finances, hier soir, samedi 18 juillet.

Dans ce contexte, il est souligné que seul pour le mois de juillet 2020, la MRA, opérant le WAS et le SEAS, décaissera un montant variant entre Rs 500 millions et Rs 600 millions. “Le gouvernement a décidé de maintenir le Wage Assistance Scheme et le Self–Employed Assistance Scheme au bénéfice des travailleurs du secteur du tourisme aussi longtemps que les frontières resteront fermées”, affirme le ministère des Finances. 

Il faut dire que le gouvernement a institué ces deux plans d’assistance financière pour venir à la rescousse “des salariés du secteur privé et des organisations charitables et aux travailleurs indépendants qui s’étaient retrouvés en chômage technique pendant la période du confinement sanitaire.” 

Les deux plans susmentionnés, étant entrés en vigueur le 16 mars 2020, il est mentionné qu’au déconfinement, à partir de juin, l’industrie du tourisme a continué à en bénéficier, d’autant que les activités touristiques “sont toujours à l’arrêt en raison de la fermeture des frontières.” 

Ce qui explique qu’à ce jour, le gouvernement a déboursé sous le WAS, un montant totalisant Rs 8,2 milliards, soit Rs 1,8 milliards pour le mois de mars, Rs 3,3 milliards pour le mois d’avril, Rs 2,7 milliards pour le mois de mai et Rs 475 millions pour le mois de juin. 

Plus de 268 000 salariés engagés au sein de quelque 14 700 entreprises ont bénéficié de cette assistance.

Pour ce qui est du SEAS, les décaissements se chiffrent à Rs 2,4 milliards (Rs 1 milliard pour la période 16 mars au 15 avril; Rs 465,8 millions pour la période du 16 au 30 avril; Rs 922,5 millions pour le mois de mai et Rs 6,28 millions pour le mois de juin).  Plus de 197 000 travailleurs indépendants ont bénéficié de ce plan, indiquent les Finances.

S’agissant les activités qui sont concernées par le WAS pour le mois de juillet 2020, elles regroupent:

  1. les hôtels, les “guest houses”, les résidences touristiques et autres hébergements détenteurs d’un Tourist Accommodation Certificate;
  2. les opérateurs, détenteurs d’un Tourist Enterprise Licence;
  3. les opérateurs de bateaux de plaisance et autres activités de loisir nautiques dûment enregistrés;
  4. les agences de voyage, des tours opérateurs et des guides touristiques;
  5. le transporteur aérien national, incluant Air Mauritius et Airmate Ltd;
  6. les entreprises qui génèrent au moins 50% de leurs revenus à partir des activités précitées;
  7. les restaurants, les pubs et les tables d’hôte qui détiennent une Tourist Enterprise Licence; 
  8. les fournisseurs de service de location de voitures, d’autobus et de events management;
  9. les sites d’attraction, les sites naturels, les musées, etc.; 
  10. toute autre activité que les autorités jugeront pertinent; 

“Pour les activités mentionnées au g), h) et i), l’assistance financière du gouvernement sera payable si l’entreprise en question a enregistré une baisse de revenus de plus de 50% pour le mois de juillet 2020 par rapport à la période correspondante en 2019. S’il s’agit d’une entreprise qui a démarré ses activités en 2020, cette condition ne s’applique pas”, précise le communiqué. 

Vu que le WAS s’appliquera  aux salariés mauriciens à plein temps et à temps partiel et aussi aux travailleurs expatriés, les Finances soutiennent que ce plan prévoit une assistance financière équivalent au salaire de base  sujet à un maximum de Rs 25 000 au bénéfice des salariés qui touchent jusqu’à Rs 50 000 par mois. 

De même, il est souligné que le SEAS sera aussi maintenu pour les personnes qui travaillent à leur propre compte dans les diverses activités de l’industrie du tourisme. Les bénéficiaires ont droit à une assistance de Rs 5 100 par mois. Les catégories des self-employed concernées comprennent:

(a) les détenteurs d’une licence, d’un certificate ou d’un permis sous le Tourism Authority Act pour des activités commerciales; (b) les opérateurs détenant une licence du Beach Authority; (c) les chauffeurs de taxi basés dans les hôtels et à l’aéroport;  (d) les artistes;  (e) les fabricants de produits d’artisanat; (f) les revendeurs de produits destinés aux touristes au marché central à Port Louis et qui n’ont pas travaillé pendant le mois de juillet 2020; (g) toute autre catégorie d’employés indépendants que les autorités jugeront pertinent.

MRA: Rs 10,6 milliards déboursées sous le WAS et le SEAS à ce jour