MSDTF- Bhojraj Ghoorbin: “Ce sont les délégués qui ont voulu un vrai changement”
Son groupe ayant été élu par une majorité de 12-5, Bhojraj Ghoorbin a affirmé que ses priorités résident dans le manifeste de son groupe, établi en 15 points.
Actualités

MSDTF- Bhojraj Ghoorbin: “Ce sont les délégués qui ont voulu un vrai changement”

“Ce sont les délégués qui ont voulu un vrai changement, cela d’autant plus que depuis ces dernières 21 années, c’étaient Somduth Dulthumun et Rajendrah Ramdhean qui ont géré les affaires courantes de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF)”: tels sont les propos de Bhojraj (Bhushan) Ghoorbin, leader du groupe Hindu Rakshak Sena, vainqueur de l’élection pour le renouvellement de l’exécutif de la MSDTF, hier, dimanche 2 août, dans une déclaration à Inside News, en cet après-midi du lundi 3 août.

Son groupe ayant été élu par une majorité de 12-5, Bhojraj Ghoorbin a affirmé que ses priorités résident dans le manifeste de son groupe, établi en 15 points. “A ce stade, je ne peux pas me prononcer sur les priorités des priorités. Aujourd’hui, nous célébrons la fête de Raksha Bandhan, c’est demain que nous allons nous réunir au quartier général de la MSDTF, à Réduit pour le ‘handing over’. Par la suite, nous allons nous asseoir pour décider les priorités une à une pour être réalisées”, a maintenu le nouveau président de la MSDTF.

Les 15 points du manifeste de l’équipe victorieuse, le groupe Hindu Rakshak Sena sont les suivantes: (1) revaloriser les festivals / vrats / écritures / philosophie / langage du Sanatan Dharma en collaboration avec d’autres organisations; (2) créer une base de données pour la MSDTF en vue de la collecte et la diffusion d’informations; (3) créer des commissions / comités régionaux / programmes de formation pour élever les hindous; (4) lancer un bulletin d’information sur les activités de la MSDTF et de ses affiliés; (5) instituer un comité de haut niveau pour l’avenir du Sanatan College; (6) amener des artisans pour la rénovation et l’embellissement des temples hindous et des artistes pour améliorer la culture hindoue, entre autres.

MSDTF- Bhojraj Ghoorbin: “Ce sont les délégués qui ont voulu un changement”