MSM-ML-Bobby Hurreeram: «Shakeel Mohamed n’est plus digne d’être un élu»
Il a vivement critiqué le député Mohamed qui a débité un juron un bhojpuri lors des débats budgétaires en s’attaquant au Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics,Ivan Collendavelloo, jeudi 20 juin.
Politique

MSM-ML-Bobby Hurreeram: «Shakeel Mohamed n’est plus digne d’être un élu»

Le Chief Whip de la majorité gouvernementale et porte-parole de l’alliance MSM-ML, Bobby Hurreeram a sorti  l’artillerie lourde à l’encontre du chef de file du Parti Travailliste au Parlement, Shakeel Mohamed. Il a vivement critiqué le député Mohamed qui a débité un juron un bhojpuri lors des débats budgétaires en s’attaquant au Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics,Ivan Collendavelloo, jeudi 20 juin.

«Vous dites un juron en bhojpuri. Lorsqu’on le traduit en créole qu’est-ce que cela signifie ? Si cela fait rire au député, Arvin Boolell, tel n’est pas le cas pour de nombreuses familles ( jeunes filles, femmes, personnes âgées…) qui suivent les débats parlementaires à la télé. Est-il normal agisse de la sorte au Parlement ? Shakeel Mohamed peut-il continuer d’être un honorable membre de l’Assemblée ? Non, Shakeel Mohamed n’est plus digne d’être un honorable membre de l’auguste Assemblée», a martelé Bobby Hurreeram. Il a maintenu que le député Mohamed devrait avoir le respecter pour les familles mauriciennes.

Selon lui, il est inconcevable que le chef de file du Ptr ait brandi une lettre «pour s’attaquer au DPM pour rien du tout.» «Il nous a fait perdre du temps, à une heure tardive. Ils ont fait de la démagogie»,  s’est insurgé le porte-parole de la majorité gouvernementale.

Poursuivant son intervention, Bobby Hurreeram a affirmé que le ministre Mentor,sir Anerood Jugnauth est entré dans l’histoire en prononçant son dernier discours sur le Budget 2019-2020 avant de tirer sa révérence. «Je suis fier d’être assis à côté de ce géant au Parlement et à l’écouter prononcer son discours. He sets the records straight, surtout lorsqu’il a expliqué clairement l’affaire Mike Brasse», a déclaré le porte-parole du gouvernement. «Si certains ont un peu de la décence, ils devraient présenter des excuses à M. Nobin ( commissaire de police, ndlr) Le comble, est qu’il ont utilisé pour faire des attaques en dessous de la ceinture», a-t-il maintenu.

Il a dit espérer que la population découvre le vrai visage du MMM «qui a été réduit à un groupuscule, s’appuyant sur l’argumentaire communautariste pour sa survie» Selon lui, Paul Bérenger serait devenu «l’otage de Reza Uteem qui aspire à devenir le no 2 au sein du MMM.»

Dans un autre volet de la conférence de presse, Bobby Hurreeram a soutenu que le gouvernement est responsable. «Cela en dépit de la campagne alarmiste, couplée de la désinformation, menée par l’opposition», a-t-il dit. «Nous comprenons qu’ils rentrent dans un mood électoral. Comme quoi ils ont la frousse de la partielle au no 7. Ils tentent de faire du désordre», a lancé le porte-parole de la majorité. Selon lui, l’opposition se laisserait gagnée par la panique.

MSM-ML-Bobby Hurreeram: «Shakeel Mohamed n’est plus digne d’être un élu»