National Leadership Engine - Toussaint: “L’homélie du Pape n’est pas tombée dans les oreilles d’un sourd”
Le ministre Toussaint a adressé un message d’espoir aux jeunes.
Actualités

National Leadership Engine – Toussaint: “L’homélie du Pape n’est pas tombée dans les oreilles d’un sourd”

“L’homélie du pape n’est tombée dans les oreilles d’un sourd”: propos du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint lors du National Leadership Engine Convention, à l’Auditorium Octave Wiehé, samedi 14 septembre. Le ministre Toussaint a adressé un message d’espoir aux jeunes.

Soulignant que les interrogations des jeunes portent souvent sur l’avenir, le ministre Toussaint a confié qu’il a été interpellé par l’homélie du Pape François, lors la messe à Marie Reine de la Paix.

“On fera tout pour l’avenir des jeunes. J’ai moi-même des origines modestes. En tant qu’écolier, à l’époque, Je portais des ‘tangas’ en allant à l’école, je mangeais du pain avec du beurre Mil… De nos jours, les enfants consomment des burgers, des saucisses; bénéficient du transport gratuit, des cours gratuits à l’université. A l’époque, nos parents épargnaient de l’argent en mettant des ‘cytte’ pour pouvoir payer nos frais d’examens”,  a relaté Stephan Toussaint. Il a fait remarqué que beaucoup d’opportunités s’offrent aux jeunes aujourd’hui.

“Le National Leadership Engine est un concept de formation pour le développement des jeunes. Nous avons touché les quatre coins du pays”, a déclaré Sudhir Sesungkur.

“Aujourd’hui, nous vous disons d’apprendre à vivre bien. L’avenir est beau. Notre pays est extraordinaire. Les jeunes ont leur places dans ce pays”, a déclaré le ministre Toussaint. Il a salué l’initiative du ministre des Services Financiers et de la Bonne gouvernance.

De son coté, Sudhir Sesungkur a salué l’initiative du NPCC pour ce “projet innovateur” en vue de permettre aux jeunes d’affronter l’avenir.

“Le National Leadership Engine est un concept de formation pour le développement des jeunes. Nous avons touché les quatre coins du pays. Quelque 900 personnes ont suivi un programme de formation”, a-t-il déclaré. Il a dit être convaincu du succès de ce programme lors de son lancement à Montagne Blanche en janvier 2019.

Sudhir Sesungkur a confié d’être impressionné par les témoignages de trois jeunes qui ont présenté leurs projets, à l’Auditorium Octave Wiehé, ce samedi 14 septembre. “J’ai beaucoup appris de vous, ce matin. Nous sommes inspirés par vous. Nous avons confiance en la jeunesse”,  a confie le ministre Sesungkur.

A l’instar de Stephan Toussaint, il a fait état de ses origines modestes. Son inspiration politique, a-t-il indiqué, il l’a puise de la patience, de la persévérance et de la détermination. “Aussi, il faut avoir une vision. Sans vision, on ne sait pas où conduire le peuple. Nous devrons consolider notre société, nos infrastructures, nos institutions. Nous devrons nous préparer pour mener le pays au 21e siècle”, a soutenu le ministre Sesungkur.

National Leadership Engine – Toussaint: “L’homélie du Pape n’est pas tombée dans les oreilles d’un sourd”