Neuf enquêtes...Allyhosain, Bardottier, Horil et Ghunowa suspendus, amende pour Nunes
Les quatre jockeys ont plaidé coupable devant le board
Turf

Neuf enquêtes…Allyhosain, Bardottier, Horil et Ghunowa suspendus, amende pour Nunes

Si sur la petite piste on a eu droit à une séance assez timide, en revanche, les neuf enquêtes ont été très animées.Elles ont débuté à 07h30 pour conclure à 11h15. Quatre jockeys sont passés sous les mailles du filet. Ils sont Jameer Allyhosain, Jeanot Bardottier, Pravesh Horil et Kevin Ghunowa.

Il faut dire que c’est Alain Rousset et Julia Keervy qui ont présidé les enquêtes de ce matin en l’absence de Stephan de Chalein, souffrant.

(1) Divine Connection – Kersley Ramsamy

Jean Michel Henry est revenu s’expliquer par rapport à la tactique sur Divine Connection, piloté par Kersley Ramsamy. Les instructions, selon lui, étaient de suivre proche du pas. Il s’attendait à voir Alssakhra insistait pour le commandement, mais il a laissé Texas Sky prendre le ‘lead’ facilement. Par la suite, il a évoqué la manoeuvre de Rakesh Bhaugeerothee sur Nordic Chant. Il ne comprenait pas ce que le jockey voulait faire. En l’absence de ce dernier, l’enquête a été ajournée.

(2) British Pound – Northern Spy

Un incident s’est produit dans la descente aux abords du 700m. British Pound avec Kersley Ramsamy voulait sortir des barres pour éviter les ‘heels’ de Tyrian. Northern Spy qui avait Jameer Allyhosain sur le dos l’a poussé vers l’intérieur. L’élève d’Alain Perdrau a été ‘bumped’ lors de cet incident. Allyhosain s’en sort avec une sévère réprimande ici.

(3) ‘Handling’ d’Unbelievable Lad

Le board a enquêté sur le ‘handling’ du coursier Unbelievable Lad qui avait Jeanot Bardottier en selle. L’entraîneur a expliqué que le cheval avait tendance à ‘pulled’ et c’est la raison pour laquelle il lui a retiré les ‘blinkers’. Jeanot Bardottier a lui argué qu’il ne voulait pas ‘chased’ son cheval pour courir avec le meneur. Après avoir écouté les explications, les Racing Stewards n’ont pas donné suite à cette enquête.

(4) ‘Handling’ de Freddie Flint

Les Commissaires de Courses ont voulu savoir de Patrick Merven ses instructions par rapport à Freddie Flint. L’entraîneur devait dire qu’il voulait que son coursier dirige les opérations ou de suivre proche du meneur. Il a ajouté qu’il avait fait une confusion, car le cheval avait gagné en courant aux avant-postes en Afrique du Sud. Il pensait que sur cette distance, le cheval allait sortir plus vite que Jet Path et Starsky. Il a tenu à faire ressortir qu’à sa dernière sortie, il avait couru avec le pas même s’il s’était montré assez ardent et jouait de la tête. Ses explications ont été notées.

(5) Tsitsikamma Dance – Jeanot Bardottier

Pour monte négligente, Jeanot Bardottier a été suspendu pour une semaine. Il devra également débourser la somme de Rs 25 000. Aux abords du 400m, il a quitté les barres sans regarder. En se faisant, il a poussé Inn A Milion sur Perplexing qui fut ‘unbalanced’. Le cavalier mauricien a plaidé coupable pour cette faute.

(6) Inn A Million – Pravesh Horil

Pour une faute au tournant de la 6e course, Pravesh Horil a été sanctionné par les Racing Stewards. Il devra purger une semaine de mise à pied. En selle sur Inn A Million, il a gêné Dawn Raid et Overshadow. Ce dernier a ensuite versé sur Wild Horizon qui n’avançait pas. Horil a toutefois reconnu la faute commise. N’ayant pu s’appuyer sur l’aspect du ‘clean record’, il a été du reste pénalisé.

(7) Rap Attack (Nunes) – Brillant Crimson (Horil)

On s’attendait à une enquête houleuse et on a bien été servi. Très remonté, Manoel Nunes a questionné la tactique de Pravesh Horil sur Brillant Crimson. Le Brésilien voulait qu’on appelle Amar Sewdyal et son entraîneur pour cette enquête. “He was looking after me. Its not clean racing. ” devait dire Nunes.

Selon Manoel Nunes, Horil se contentait de lui compliquer la vie, car ‘when i was moving he was moving’. Les intentions du Mauricien étaient claires d’après lui. Sauf qu’on ne peut prendre des sanctions en se basant sur des présomptions.

À cet effet, Julia Keervy a lâché “You presuming Mr Nunes. We cannot take presumption as evidence”. Sur le film de la course, on peut voir Nunes se frayer un passage alors qu’il était sur les barres. Il a ‘jostle’ Pravesh Horil sur Brillant Crimson. Il a expliqué que pour gagner la course, il n’avait pas d’autre choix. “I did that because I was angry”. Toutefois, Alain Rousset lui a fait comprendre ceci “You can’t take the law into your hands”. Pravesh Horil s’est défendu bec et ongle. Il a dit aux Commissaires qu’il voulait donné un ‘soft ride’ à Brillant Crimson, car c’est un cheval très délicat qui a tendance à buter. « On ne fait pas la pu** pour payer notre assurance.»

Concernant la manoeuvre de Nunes, il a avancé qu’il aurait pu tomber  et que ce n’était pas professionnel. Après délibérations, Manoel Nunes a été ‘charged’. Il s’en sort bien puisqu’il écope d’une amende de Rs 25 000 contrairement à Pierre Strydom et Brandon Louis (1 semaine -jostle).

(8) Northern Spy – Jameer Allyhosain

Comme on pouvait s’y attendre, Jameer Allyhosain a plaidé coupable sur Northern Spy concernant l’incident impliquant son cheval et Aspara, monté par Nooresh Juglall. Ce dernier, pour rappel, a failli tomber sur l’élève de Gilbert Rousset.

Allyhosain a expliqué que son cheval avait, effectivement, cette tendance à verser quelque peu en début de ligne droite. Il a essayé de le redresser – visible sur le film, mais une fois qu’il sortit la baton, le cheval a versé abruptement sur Aspara sur une foulée. Le Mauricien rétorqua qu’il ne s’attendait pas le voir réagir ainsi et qu’il a fait l’effort de redresser son cheval tout de suite, mais trop tard, car il faute avait déjà été commise. Il faut dire que Jet Path a aussi versé ‘marginally’ à l’extérieur. Même si Allyhosain ne pouvait pas faire mieux dans cette instance – car la réaction du cheval était si subitement et le cheval est retourné ‘distressed’, le board lui a toutefois fait comprendre que cet incident a sévèrement gêné un conçurent dont le jockey aurait pu chuter.

À ce stade, tout laisse indiquer que Jameer Allyhosain fera appel contre cette sanction. En effet, le cavalier est en course pour être le deuxième jockey qui représentera Maurice lors du Week-End International.

(9) Kevin Ghunowa – Tyrian

Kevin Ghunowa sera suspendu une semaine. Il a commis une faute à 300m en gênant Starsky. Dans sa défense, il a précisé que sa selle s’était déplacée et qu’il pouvait difficilement se concentrer sur ce qui se passer au tour de lui. Il a montré au board son assise sur le cheval et a aussi demandé au jockey Randall Simons s’il l’avait entendu crier – confirmé par le Sud-Africain. Pas suffisant toutefois pour convaincre le board des Commissaires.

Neuf enquêtes…Allyhosain, Bardottier, Horil et Ghunowa suspendus, amende pour Nunes