Nommé Minority Leader - Franceau Grandcourt: “J'accepte cette nomination en toute sérénité et humilité” 
“Nous savons ce que nous attend au niveau de l’ARR et de Rodrigues. Après 17 ans d’autonomie, il est impérieux que Rodrigues ait un renouveau politique”, affirme Franceau Grandcourt.
Actualités Politique

Nommé Minority Leader – Franceau Grandcourt: « J’accepte cette nomination en toute sérénité et humilité »

“Je suis étonné que cette nomination est intervenue aussi vite. J’accepte cette nomination en toute sérénité et humilité”, confie Franceau Grandcourt qui vient d’être nommé Minority Leader de l’Assemblée Régionale de Rodrigues (ARR) dans une déclaration à Inside News, à la mi-journée, ce vendredi 28 février.

“Nous savons ce que nous attend au niveau de l’ARR et de Rodrigues. Après 17 ans d’autonomie, il est impérieux que Rodrigues ait un renouveau politique”, affirme Franceau Grandcourt. Suite au séisme qui a ébranlé le monde politique à Rodrigues avec cinq membres de l’Assemblée Régionale de Rodrigues (ARR) qui ont démissionné du Mouvement Rodriguais (MR), lundi 24 février, le président de la République suppléant, Eddy Boissézon a nommé Franceau Grandcourt comme Minority Leader.

C’est en vertu des provisions légales qui sont conférées que la présidence a procédé à la nomination de Franceau Grandcourt, en fin d’après-midi du 27 février. De ce fait, ce dernier fait l’unanimité au sein du groupe des cinq démissionnaires, en l’occurrence Rozaire Perrine, Nicolas Volbert, Marie-Thérèse Agathe et Zetth Félicité. Ils ont soumis leur démission au leader du Nicolas Von Mally. Dans leur lettre adressé au Speaker, ils ont proposé le nom de Franceau Grandcourt pour occuper le poste de Minorité Leader au sein de l’ARR. Cela d’autant plus que le leader du MR s’est retrouvé en minorité avec deux sièges, Reddy Augustin et lui.

Dans les milieux des démissionnaires, on croyait que le processus de nommer un nouveau Minority Leader allait être long, soit vers le 27 mars avec la reprise des travaux de l’ARR, mais la présidence de la République a agi vite.

S’agissant de ses priorités, Franceau Grandcourt déclare: “Nous allons nous attaquer aux gros dossiers: Santé, Eau, Jeunesse, Environnement, entre autres. Nous n’allons rien laissé au hasard tout ce qui touche les Rodriguais de près”

Compte tenu de la crise qui secoue le MR, les cinq membres de l’ARR démissionnaires du MR, dont le nouveau Minority Leader, Franceau Grandcourt,  se retrouvent sans parti politique digne de ce nom. Quelle stratégie adopter? “Pour le moment, nous opérons au sein d’un groupe. Compte tenu de l’évolution de la situation politique par la suite, nous verrons la marche à suivre. D’ailleurs, les nouvelles élections de l’ARR sont prévues dans deux ans. Ensemble, surtout de concert avec nos mandats, nous allons décidé quoi faire”,  explique le nouveau Minority Leader.

En revanche, il nous revient que les choses se corsent au MR. Le leader élu, Nicolas Von-Mally qui vient de perdre son poste de Minority Leader, se retrouve du coup en minorité avec seuls deux membres au sein de l’ARR. “Le comble est que le MR est dépourvu de président depuis quelque temps, déjà, soit depuis que Gaëtan Jabeemissar n’est plus à l’ARR. Du coup, Von-Mally assume les deux fonctions: président et leader. Comment aurions-nous pu continuer à rester sous son leadership?”, s’est demandé Franceau Grandcourt dans une déclaration antérieure à sa nomination en tant que Minority Leader.

Aussi, Franceau Grandcourt s’est insurgé d’avoir été traités de “requins”, ses collègues démissionnaires et lui par Nicolas Von-Mally. “La dernière fois, il avait qualifié d’autres démissionnaires de chiendents. Et nous, il nous traite de requins. Lorsque vous être de son bord, vous êtes bons, mais lorsque vous vous opposez à lui. Une chose que Von-Mally doit se réaliser: les ‘requins’ ont une famille.”

Le groupe du Minority Leader donnera une conférence demain à 10 heures pour aborder leur situation et la situation politique à Rodrigues.

Nommé Minority Leader – Franceau Grandcourt: « J’accepte cette nomination en toute sérénité et humilité »