Actualités

Non-assistance à personne en danger : Que dit la loi ?

L’accident de Wootun qui a causé la mort du pompiste, Rohit Gobin, n’a pas laissé insensible de nombreux Mauriciens. D’ailleurs, il y a une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre clairement cette rare violence. Le plus choquant, c’est un fameux personnage vêtu en noir qui vient en aide aux policiers laissant les victimes à terre, blessés et sans la moindre assistance.

Mais que nous dit la loi dans ce cas précis. Abandonner une personne en danger ou gravement blessé est très grave aux yeux de la loi. Ce code pénal a été introduit en 2006 par Rama Valayden, qui était l’Attorney General à l’époque. Le but de cette loi est de combattre ceux qui font preuve d’indifférence à l’égard des personnes qui sont en danger.

L’avocat Anoup Goodary élabore sur le fait que, qu’il n’y a pas eu un sentiment de solidarité vis-à-vis des blessés. La question que se pose l’avocat, c’est qui est la personne qui a aidé les policiers. « Nu finn trouver ki dans sa video la, ki a okenn moment pas finn donn okenn assistance a sa bann dimoune ki ti en danger de mort. Le plus grave c’est kisana sa dimoune en noir la, kisana kinn avoy li, kot li sorti, eski sa ti planifier, eski cest enn membre la force policière ?” »

Pour Me Ken Sabapathee, les policiers impliqués dans cet accident ont failli à leur uniformes. Selon l’homme de loi, ces personnes risquent une amende ne dépassant pas Rs 10 000 et une peine d’emprisonnement de deux ans. « Bann policiers la pann azir dans zot fonction, c’est enn infraction à la loi, zot pas finn mem couvert la victime ou essaye telephone l’ambulance, ki extrêmement grave, mwa mo penser ki cest rapport medical ki pou enn atout pou determine la gravité des choses, bien sur sa la loi la bizin revoir, mais c’est à la justice de faire son travail comme il se doit. »

Non-assistance à personne en danger : Que dit la loi ?