Non-respect du couvre-feu: Le «misdemeanor» aura un impact sur le certificat de moralité
Actualités

Non-respect du couvre-feu: Le «misdemeanor» aura un impact sur le certificat de moralité

Le non-respect du confinement peut avoir des répercussions bien plus qu’une amende monétaire. Outre une peine d’emprisonnement ne dépassant pas les six mois, cela pourrait être néfaste pour l’obtention du certificat de moralité. Selon le Deputy Commissioner Of Police, Krishna Jhugroo, si une personne dépasse les dix jours en cellule, cela est considéré comme un «misdemeanor» et cela aura un impact sur le certificat de moralité de la personne.

Le DCP a fait un appel à la population de respecter les consignes et de ne pas sortir pour rien pendant cette période de confinement. Il avance que les endroits où la police ne sera pas présente ce sera la SSU, la national Coast Guard et la SMF qui veilleront au grain. Les contrevenants sont passibles d’être arrêtés et poursuivis. Cela s’applique également aux détenteurs du ‘Covid-19 work access permit’ car la police a noté quelques abus.

À ce jour, la force policière a dressé près de 8034 contravention pour non-respect du confinement.

Non-respect du couvre-feu: Le «misdemeanor» aura un impact sur le certificat de moralité