Nursing Association – Ram Nowzadick: «Nous sommes des acteurs importants dans le service de Santé»
Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration du Nurse’s Day qui a pour thème cette année A voice to lead. Earth for All.
Actualités

Nursing Association – Ram Nowzadick: «Nous sommes des acteurs importants dans le service de Santé»

La Nursing Association (NA) a organisé une fête culturelle à l’intention de ses membres à la mairie de Quatre-Bornes, dimanche 12 mai. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration du Nurse’s Day qui a pour thème cette année A voice to lead. Earth for All.

«La voix de l’infirmier/l’infirmière est cruciale dans la prise de décision. Nous sommes des acteurs importants dans le service de Santé», a soutenu le président de la NA, Ram Nowazadick dans son discours. Argué que les infirmiers constituent une grande force dans le service de la Santé, il a insisté que la voix de ceux-ci doit être entendue dans la prise de décision.

Se disant honoré et fier de la présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth à cette fonction, il a maintenu : «Sa présence témoigne de sa reconnaissance à l’égard de la Nursing Association pour le travail accompli en vue de garder la population en bonne santé.»

Ram Nowazadick a fait un plaidoyer pour qu’une formation adéquate soit dispensée au personnel infirmier en vue de répondre aux besoins et attentes de la population. «L’heure a donnée pour la mise en place d’une nouvelle école. Compte tenu de deux campus, l’un à Candos et l’autre à Pamplemousses. Il ne subsiste que quelques salles de cours. Dans la perspective d’un nouveau système de santé, il s’avère nécessaire d’avoir de nouveaux programmes de formation, dont un Diploma in General Health. Il y a 3 500 infirmiers qui sont dans l’attente d’être top-up. Il n’y a que 800 Nurses’ Educators», a-t-il expliqué.

Soulignant qu’une bonne et parfaite santé ne résume pas à l’aspect physique, Ram Nowazadick a soutenu : «C’est le bien-être social et spirituel.»  Pour ce qui est d’une école pour la santé mentale, comme recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le président de la NA a affirmé qu’il y a 300 infirmiers qui sont dans l’attente d’être formés dans ce domaine. «Il y a quelque chose qui cloche, car jusqu’ici on n’a pas pu le faire. Voici 5-6 ans que les choses se tassent», a-t-il dit.

Le président de la NA a fait plusieurs propositions. Outre la transformation de la School of Nursing en un College of Nursing, il a suggéré le projet pour la mise en place d’une Nursing Academy, ainsi qu’une panoplie des cours : Top-Up Degree of Nursing, Diploma in Hospital Administration, Master Degree en gynécologie, Master Degree in Pediatric Nursing, Master Degree in Mental Health.

«Nous les infirmiers, nous sommes perçus comme étant des role models. Nous devrions être en bonne et parfaite santé. Nous travaillons nuit et jour. Nous faisons une proposition pour la mise d’une gymnase dans les hôpitaux régionaux. De ce fait, nous pourrons faire des exercices physiques», a proposé Ram Nowzadick.

Les principaux dirigeants de la NA, en l’occurrence le président, Ram Nowzadick, le vice-président, Ravindranath Sookun et le membre exécutif, Haywontee Ramplul ont pris une photo souvenir en compagnie du Premier ministre.

Cette célébration a été marquée par plusieurs danses et chants, ainsi qu’une représentation du sega tambour de Rodrigues. Le tout exécuté par le personnel infirmier.

Nursing Association – Ram Nowzadick: «Nous sommes des acteurs importants dans le service de Santé»