Parasport en Italie : Roberto Michel créé l'histoire
Jamais un athlète avant Roberto Michel n'avait réalisé une si fabuleuse entrée en matière.
Actualités Sport Local

Parasport en Italie : Le Mauricien Roberto Michel créé l’histoire

L’épreuve du 400m au Grand Prix d’Italie, hier, vendredi 7 juin, était la première course en fauteuil roulant de la carrière de Roberto Michel, jeune athlète mauricien agé de 18 ans. Il toucha le gros lot en réalisant les minima pour les Mondiaux de Dubai. Jamais un athlète avant lui n’avait réalisé une si fabuleuse entrée en matière.

Pour Roberto, il était surtout question de faire connaissance avec le haut niveau. Au moment où il se placait sur la ligne du départ, il n’imaginait même pas qu’il allait toucher le 1.08, chrono qui lui garantira un visa pour les Mondiaux. Il fit mieux. 1.01 pour le tour de piste.

Roberto Michel et son entraineur, Jean-Marie Bhugeerathee

On imagine mal comment un athlète, sans aucun répère, qui a appris que depuis quelques mois à doser ses efforts, puisse réaliser une telle performance sans aucune référence. Son entraineur, Jean Marie Bhugeerathee, et son club, Magic Parasport,  croyaient en lui, en ses capacités de sportif hors pair. C’est pour cette raison qu’ils ont voulu le lancer dans la danse en Italie. « Roberto a commencé à s’entrainer avec le club que depuis 10 mois. Il possède des qualités qui peuvent faire de lui un grand champion. Mais j’étais loin de m’attendre à une telle performance de sa part dès sa première course officielle. On l’a envoyé en Italie pour faire sa classification et son apprentisage, mais il a frappé très fort, je dois le concéder», a souligné la présidente de son club, Hewlett Nelson.

Roberto Michel pourra-t-il en remettre une couche cet après-midi, plus précisément à 16h lorsqu’il va s’aligner au 100m ? Réponse dans quelques heures ?

Parasport en Italie : Roberto Michel créé l’histoire